Lalydo's Blog

Lalydo's life

Balade aux Saintes : Le Fort Napoléon et le Morne Morel 17 juin 2011

Filed under: balade,Guadeloupe — lalydo @ 05:00
Tags: , , , , ,

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2011/06/balade-aux-saintes-le-fort-napoleon-et-le-morne-morel/

Aujourd’hui, dernière étape de notre petit séjour saintois. Nous avons bien profité de cette ile et ses magnifiques paysages et nous avons eu l’occasion d’y faire une visite très intéressante ainsi qu’une magnifique balade, dont je vais vous parler ici.

Comme je vous le disais dans les billets précédents, le moyen de transport le plus répandu (à part nos pieds) sur l’île est le scooter. Nous avons donc, lors de notre deuxième jour sur place, loué une jolie bébête afin de faire le tour du propriétaire et surtout soulager nos petites jambes (je vous rappelle que ça grimpe!).

C’est donc ainsi que nous avons peu voir une bonne partie des plages (dont je vous parlais dans l’article Balades aux Saintes : les Anses) et que nous avons profité de ce moyen de locomotion afin de monter au Fort Napoléon.

Situé au sommet du Morne Mire à 114m d’altitude, le fort a été édifiée en 1844 par Napoléon. Il accueillit des garnisons jusqu’en 1889 et servit surtout de pénitencier, notamment durant la seconde guerre mondiale.

Le fort ceint de hauts remparts, comprend le bâtiment principal transformé en musée dans les années 1980 et un jardin botanique « exotique », terrain de prédilection des iguanes.

Le musée expose des maquettes et des objets liées aux guerres franco-anglaises et d’autres salles sont consacrées à la découverte de la vie saintoise et de son histoire, ainsi qu’à la découverte de la pêche et de la mer. De nombreux panneaux explicatifs sont présents tout au long de la visite et racontent bien l’histoire de l’île et du fort.

Ce fut une visite très intéressante, on a beaucoup appris sur la colonisation, les guerres, la vie sur l’île… j’avoue que j’ai fini par décrocher un peu à un moment mais je crois que c’est parce que nous n’avions pas commencé par les salles les plus « accrochantes ».

La visite s’est poursuivie par le chemin de ronde, comprenez le jardin exotique. Ce lieu est extrêmement bien entretenu et est un très beau conservatoire de la flore locale, notamment en matière de cactus. Et comme je vous le disais précédemment, c’est le terrain de jeu des iguanes, espèce protégée aux Antilles. Dès l’entrée, il est bien spécifié qu’il ne faut surtout pas les nourrir. Nous nous attendions donc à en voir énormément et finalement… non! C’est un peu le hasard qui a mis celui-ci sur notre route et il a été le seul que nous avons croisé ce jour-là.

Le panorama à 360° vaut le déplacement, on a une vue plongeante sur l’ile et c’est tout bonnement magnifique.

Ce fut une visite très intéressante, aussi bien pour le musée que pour le jardin. On s’est dit ce jour là, que nous étions contents d’y être montés en scooter! 😉

Le deuxième lieu que je veux vous présenter aujourd’hui est le Morne Morel (cf carte). Cette randonnée permet de monter jusqu’à la Batterie Caroline et de jouir d’une vue aussi belle qu’au fort Napoléon, avec en prime une vue plongeante sur la très belle plage de Pompierre.

La balade débute de la Baie de Marigot (dont je vous parlais dans l’article précédent) et nous emmène à travers les arbres à 136m d’altitude.

Les premiers mètres offrent une vue vraiment sensationnelle sur la baie. C’est ensuite partie pour la grimpette… pendant laquelle j’ai cru mourir… Nous avons fait cette randonnée en plein soleil et sans un poil de vent. Sans mourir, bien évidemment ;), j’ai vraiment cru que je n’arriverais pas en haut sans finir à 4 pattes! Cela a été la randonnée la plus difficile que j’ai eu à faire sur place. Mais une fois au sommet, on se dit que cela valait la peine d’en baver!!!

L’arrivée au sommet est une délivrance!!! 😉 Non seulement la vue est splendide (voir ci-dessus), mais en plus il y a du vent! Nous avons découvert un nouveau panorama sur les Saintes qui, une fois de plus  nous a fait tomber en amour pour cette île.

Pour la petite histoire, le sommet porte le nom de Batterie Caroline, car une princesse saintoise, pensant ne jamais revoir son promis, soldat, s’est jetée du haut du morne le jour où celui-ci revenait sur l’île. (Mais qu’est-ce qu’elles ont toutes à se jeter dans le vide???)

C’en est fini des Saintes… notre départ a été un vrai crève-cœur, ce petit paradis nous manque terriblement. Mais j’ai encore plein de chose à vous raconter, Basse-Terre regorge de lieux plus magiques les uns que les autres!

Prochaine balade : la plage de Grande Anse à Trois Rivières et Vieux Fort.

Pour voir ou revoir mes précédentes balades : Balade en Guadeloupe : Sainte Anne,
Balade en Guadeloupe : La Pointe des Châteaux
Balade en Guadeloupe : La Porte d’Enfer et La Pointe de la Grande Vigie
Balade aux Saintes : Le Bourg et La Baie
Balade aux Saintes : les Anses

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Balade aux Saintes : Le Bourg et La Baie 3 juin 2011

Filed under: balade,Guadeloupe — lalydo @ 05:00
Tags: , , ,

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2011/06/balade-aux-saintes-le-bourg-et-la-baie/

Aujourd’hui, je vous emmène aux Saintes. Aaaaaaaaaah… Les Saintes... notre coup de cœur, un vrai paradis sur terre. Nous y avons passé 3 jours idylliques et le départ a été, pour mon homme et moi, un vrai déchirement.

Les Saintes sont un archipel d’îles situées à une quinzaine de kilomètres au Sud de Basse-Terre. Sur les 7 îles qui composent l’archipel, seules 2 sont habitées : Terre de Haut et Terre de Bas.

L’île la plus active au niveau touristique est Terre de Haut. Les touristes ou même les guadeloupéens viennent passer la journée sur l’île vers 9h, louent un scooter et repartent vers 17h avec la dernière navette.

C’est donc ainsi que nous avons pris une navette à 7h en partance de St François (Grande-Terre) pour 1h30 de traversée et surtout un arrêt à Marie-Galante. Nous avons longuement hésité entre cette île et les Saintes, et l’aperçu que nous avons eu de Marie-Galante, nous a fait dire que lors de notre prochain voyage en Guadeloupe, nous y ferons un arrêt!

L’activité principale de « l’île aux 100 moulins » est principalement rurale avec notamment la production d’un rhum à forte teneur en alcool. Les récoltes se font encore avec des chars tirés par des bœufs et il se dit que Marie Galante donne un aperçu de la Guadeloupe, il y a une quarantaine d’années. Dans tous les cas, ce que nous en avons vu du bateau, nous a donné très envie!

Il nous avait été dit que pendant la traversée, nous aurions peut-être la chance d’apercevoir des baleines car nous étions en pleine saison. Nous n’avons vu que des poissons-volants et pour une première, j’avoue que c’est déjà pas mal!

Et les Saintes ont pointé leur nez… Waouh!

L’arrivée dans la baie nous hypnotise et déjà, on se sent dans un autre monde, loin de la Guadeloupe… étrange, non? 😉

Au bout du débarcadère, c’est très coloré, très accueillant…

et la petite rue commerçante nous confirme cette première très bonne impression, c’est chaleureux et plus intimiste (malgré les nombreux touristes).

Pour prendre notre logement, nous avions réservé un taxi, car cela monte beaucoup, mais vraiment beaucoup, beaucoup… et vu nos gros sacs chargés de provisions, cela valait mieux. Pour se déplacer sur l’île, comme je vous le disais plus haut, le moyen le plus utilisé est le scooter (ou ses pieds), les voitures étant normalement interdites. Mais comme nous l’expliquais le chauffeur, cette interdiction est sous le coup d’un arrêté municipal et beaucoup de gens passent outre et font entrer de plus en plus de véhicules.

Avant de vous montrer de nombreuses images, laissez moi vous montrer la vue que nous avions de notre petit appartement :

Il y a pire comme vue pour prendre son petit déj, non? 😉 Et le soir, nous avions le droit à ce genre de spectacle…

C’était très calme et le soir nous pouvions voir les lumières de Trois Rivières briller au loin… nous étions au paradis, j’vous dis!

Allez, trêve de blablas, je vous emmène visiter le bourg et la baie. On parie que vous serez conquis? 🙂

Alors? Charmés??? Sur ce coup là, je vous ai inondé de photos mais j’ai vraiment eu du mal à faire un choix drastique… Ça ira mieux la prochaine fois!

Office Municipal du Tourisme Terre de Haut
Rue Jean Calot
BP 10
97 137 Terre de Haut
05 90 99 58 60
www.omtlessaintes.fr

Prochaine balade : Les plages des Saintes.

Pour voir ou revoir mes précédentes balades : Balade en Guadeloupe : Sainte Anne,
Balade en Guadeloupe : La Pointe des Châteaux
Balade en Guadeloupe : La Porte d’Enfer et La Pointe de la Grande Vigie

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Les îles de Scilly par My Little Discoveries 6 avril 2011

Filed under: blogosphère — lalydo @ 05:00
Tags: , , ,

Nous avons tous une grosse pensée pour Lalydo et son homme, loin là-bas sur une île au soleil… Mais ne nous laissons pas abattre, aujourd’hui j’ai décidé de vous emmener également dans des îles magnifiques au goût de paradis, qui en plus ne sont pas loin puisqu’elles se trouvent…en Angleterre. Embarquement immédiat pour les îles de Scilly !

Appelées également les Sorlingues, les îles de Scilly sont un archipel au débouché de la Manche, dans l’océan Atlantique, qui s’étendent sur 16,33 km2. Autrefois partie du comté de Cornouaille, l’archipel est désormais une unité administrative sui generis du Royaume-Uni. Économiquement, l’archipel dépend du duché de Cornouailles, qui fournit le revenu du prince de Galles, lequel ne reçoit pas de subvention de l’État. Le tourisme est la plus importante industrie, avec l’agriculture (export de fleurs) et la pêche.

Les îles de Scilly bénéficient du plus fort ensoleillement de tout le pays, ce microclimat permettant de cultiver un jardin tropical sur l’ile de Tresco  (voir photos plus bas). L’archipel comptait 2 153 habitants en 2001, répartis sur cinq îles : St Mary’s (1 666 hab.), Tresco (180 hab.), St Martin’s (142 hab.), St Agnes et Bryher (ces deux dernières îles se partageant 165 hab.). Le reste de l’archipel est constitué d’îlots inhabités (source Wikipedia).

Chaque île est assez petite pour qu’on puisse en faire le tour en marchant, et chacune a un caractère très différent! Les paysages inspirent le calme et la sérénité : ici pas de voiture sauf sur St-Mary, pas de panneaux publicitaires ou d’enseigne connue, juste la nature et les animaux en liberté (oiseaux, phoques…). C’est une autre vie que celle de l’archipel, dans laquelle il est bon de venir se ressourcer pour revenir à l’essentiel.

Mais place aux photos, elles exprimeront mon coup de cœur bien mieux que des mots!

St-Agnes :

Tresco :

St-Martins :

St-Mary’s (l’île principale) :

Toutes les infos sur le site : www.simplyscilly.co.uk/site/version-fran-aise

J’espère que ce petit voyage vous a plu, bonne journée à tous !

Merci à My Little Discoveries pour cet article! Je vous invite à visiter son blog. Ces petites îles me donnent des idées d’escapade pour un petit weekend au paradis! Vous êtes tentés, vous aussi?

 

L’Ecosse par La Fille de Service 4 avril 2011

Filed under: blogosphère — lalydo @ 05:00
Tags: , , , ,

Lalydo est partie… au soleil (Veinarde). Étrangement à sa place, si je devais partir en voyage de noces (millésime de mariée 2010, je pourrais très bien roucouler en lune de miel, si je ne m’étais pas achetée un monospace), je serais attirée par le climat plus frais et pluvieux de l’Écosse. Et pas uniquement parce que j’ai épousé un homme en jupe à carreaux…

Avant de nous enfoncer dans les High Lands, je me roulerais par terre pour que l’écossais accepte de m’emmener voir la Roue de Falkirk, un modèle unique d’ascenseur à bateaux rotatifs. Cet ouvrage d’art (comme dirait feu mon grand-père ingénieur spécialiste des constructions de ponts et de barrages), unique au monde permet de relier le Forth and Clyde Canal à l’Union Canal, périple qui s’effectuait par le biais de 11 écluses avant l’inauguration en 2002 de la Falkirk Wheel. Cette roue de 35 mètres de diamètre permet grâce à ses 2 caissons de faire monter et descendre simultanément les bateaux sur un dénivelé de 25 mètres. La rotation prend environ 5 min.

Après avoir admiré cette prouesse technique qui me fascine, on s’aventurerait à déguster le plat typique du pays fait de panse de brebis farcie, le haggis, tout en célébrant la mémoire du poète Robert Burns même si nous ne sommes pas un 25 janvier. En effet, c’est à cette date, qui correspond à celle de la naissance de cet homme, que les écossais se réunissent pour le déguster. Pour se faire, un maître de cérémonie, un orateur et un joueur de cornemuse sont requis. Quand le plat est présenté à table tout le monde se lève et applaudit. Un toast est porté et chaque invité est servi. Puis un hommage est rendu au poète, véritable icône de la culture écossaise. Le repas est ponctué de chants et de lectures de poèmes. C’est un moment très joyeux où femmes et hommes se portent mutuellement un toast qui se doit d’être mordant et drôle sans verser dans la méchanceté. Tous doivent participer et en fin de soirée, on vote pour la meilleure intervention, le plus beau poème. Seules les personnes ayant aidé à la confection du haggis et au service peuvent en être dispensées. Une fois le repas terminé, le maître de cérémonie remercie tout le monde et Auld Lang Syne est entonné, une sorte d’équivalent de « ce n’est qu’un au revoir mes frères » qui met un point final à cette célébration.

Pour finir nous ne manquerons pas d’assister à des Highlands Games disputés tout au long de l’année. Ces rencontres sportives sont l’occasion de promouvoir la culture écossaise : défilés de joueurs de cornemuses, tir à la corde et lancer de troncs d’arbre sont les aspects les plus emblématiques de ces jeux où chaque homme porte fièrement son kilt dont le tartan symbolise l’appartenance à son clan.

Merci à Georges du blog La Fille de Service pour cet article! Je vous invite à visiter son blog. Je suis à peine partie en Guadeloupe, que j’ai déjà très envie de repartir pour l’Écosse! Et vous? Vous connaissez?

 

Balade dans le Sud par Pat’ 1 avril 2011

Filed under: blogosphère — lalydo @ 05:00
Tags: , ,

Quand Lalydo nous a demandé de prendre soin de son blog pendant son absence, je me suis de suite dit que c’était une jolie occasion à ne pas rater! Une façon de lui offrir un p’tit cadeau de mariage pendant que la belle et son homme profitent de leur voyage de noce.

Lalydo nous faisant toujours balader au travers de ses billets et ses merveilleuses photos, je me suis dit qu’il fallait en profiter pour faire découvrir à ses lectrices un petit bout de chez moi.

Notre belle région regorge de petits coins au charme fou, surtout en cette saison quand le Printemps est déjà quasiment là. J’ai appris à apprécier ces coins et la chance que nous avons d’avoir un tel climat, lors de mes week-ends en France pendant les années où j’habitais à Londres.

A environ 35km de Marseille en direction de Toulon, juste après la grande plage des Lecques, envahie à la limite de l’insupportable durant tout l’été, se trouve le petit port tranquille de La Madrague.

Hors saison c’est un petit port tout paisible, où il est plus qu’agréable de se promener pour apprécier la vue sur toute la baie des Lecques, la douceur ambiante et l’odeur de la mer.

C’est le départ du sentier du littoral qui longe la cote jusqu’à Bandol, une très belle marche pour les plus sportifs et les amoureux de la nature.

A mi chemin, Port d’Alon est une sorte de petite calanque à l’eau turquoise, creusée face au soleil, au milieu des pins, et bercée par le chant des cigales.

On peut aussi y venir en voiture pour le bonheur de toutes les familles et bande de copains qui viennent y pique-niquer : en général les filles font bronzette sur la plage pendant que les garçons jouent au ballon ou la pétanque sous les pins. Détente et bonne humeur garanties.

Je recommande fortement ces coins à  tous ceux qui passeraient dans le coin, et souhaitent voir autre chose que les villes de la cote. Ils sont nombreux : presqu’ile de Giens, Ile des Ambiez … n’hésitez pas à fouiller !

Merci à Pat’ du blog Chez Pat’ pour cet article! Je vous invite à visiter son blog. C’est une région que je connais pas (trop loin de ma Picardie… 😉 ), mais après cet article, je n’ai plus qu’une envie : y aller! Et vous? Vous connaissez cette région du Sud?

 

2011, l’année des (bonnes?) résolutions 11 janvier 2011

Filed under: Vie quotidienne — lalydo @ 05:00
Tags: , , , , , ,

En fait, je n’aime pas prendre de résolutions. Ce n’est pas parce que je change d’année, que je dois changer du tout au tout. Bref, je ne fais pas de résolutions, c’est encore le meilleur moyen de les tenir. 😀

Mais, mais, mais… je me suis fais tagguée par Nimportenaouak! Et là, je ne pouvais faire autrement que de prendre quelques petites résolutions… 😉

Le Challenge :

– Donner à lire 4 bonnes résolutions à tenir pour 2011, que l’on compte bien entendu tenir, quelles soient farfelues, délirantes,  réalisables ou pas

– Trouver au moins une image pour illustrer les projets, farfelue(s), délirante(s),  réaliste(s) ou pas…

– Faire passer le tag à au moins 4 copinautes

Bon alors, je me lance :

1. Me remettre sérieusement à la cuisine : pour manger sain et surtout bien

2. Voyager plus : avec le voyage de noce, ça ne devrait pas être très compliqué…

3. Continuer de bloguer : ça non plus, ça ne devrait pas être trop difficile…

4. Devenir riche : comment ça, on ne peut plus rêver ???

Je ne suis pas sûre de tout tenir, hein, surtout pour bloguer, ça ne va pas être simple tous les jours… 😀

Bon, je refile le bébé à Mylittlediscoveries, Lili, Pépée et Flo! Alors les filles? Résolutions gentillettes ou carrément délirantes???

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Petit + du Dimanche : Chan Chan 15 août 2010

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2010/08/petit-du-dimanche-chan-chan/

Ça y est!!! Je suis en vacances!!! Pour une petite semaine, j’ai préféré me garder plus de jours pour le mariage! Je ne partirais pas mais cela ne m’empêche pas d’avoir des envies de voyages

Et moi, en ce moment je voyage en musique, faute de mieux! Et aujourd’hui, je vous emmène à Cuba avec Buena Vista Social Club.

Le Buena Vista Social Club est à l’origine un club réunissant les meilleurs musiciens cubains, tels que Ibrahim Ferrer, Compay Segundo, Ruben Gonzales… dans les années 4o. Le lieu fut fermé et 50 ans plus tard, sous l’initiative de Ry Cooder, ces musiciens furent de nouveau réunis pour l’enregistrement d’un album éponyme. Filmée par le réalisateur Wim Wenders, cette aventure est l’objet d’un magnifique documentaire que je vous conseille vivement de voir!

Pour la plupart de ces musiciens, cet album fut une renaissance et ils furent nombreux a ressortir des albums par la suite.

J’espère vous avoir fait voyager un peu… Bon dimanche!

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Coffret Smartbox : Séjour pittoresque 25 mars 2010

Filed under: Cadeaux — lalydo @ 06:00
Tags: , , , , , , ,

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2010/03/coffret-smartbox-sejour-pittoresque/

Eh oui, je vous parle encore de l’un de mes nombreux cadeaux d’anniversaire… 😀 La Smartbox « Séjour pittoresque« !

Mais aujourd’hui, c’est plutôt version casse-tête! Ce n’est pas facile de s’y retrouver dans ces 500 propositions de séjours tous plus tentants les uns que les autres!

Et on peut dire que je ne cherche pas la facilité non plus. Je ne veux pas rester dans la région, mais je ne veux pas partir trop loin non plus (c’est ainsi que j’ai fait une croix sur la nuit en roulotte et la nuit dans la maison perchée, qui se trouvent toutes 2 dans le midi de la France)… mon choix s’est naturellement (et sans que je sache pourquoi :D) dirigé vers la Bretagne (petites explications pour ceux qui ne savent pas : J’ADOOOOOORE la Bretagne!!!)…

Bref, j’ai un gros coup de coeur sur le maxi guide livré dans la Smartbox, je vais sur le site pour voir les disponibilités et pourquoi pas réserver… et IMPOSSIBLE de trouver l’adresse de cette maison d’hôtes! Vous y croyez? Moi toujours pas… C’était pourtant le lieu idéal : situé sur une île, dans le Golfe du Morbihan (région chère à mon petit cœur)… Depuis je pleure toutes les larmes de mon pauvre corps… et je cherche, je cherche…

Je cherche et je trouve tout un tas de lieux bien sympa en Bretagne et là, cela devient de plus en plus compliqué, car la liste s’allonge… En bref, c’est pas simple et si ça continue je serais chauve d’ici peu… ou aphone vu les cris d’enthousiasme que je pousse à chaque fois que je découvre une maison d’hôte qui me plait bien… Ah, je le conçois, la vie n’est pas facile tous les jours…

Affaire à suivre… 😉