Lalydo's Blog

Lalydo's life

Un Roman Français 23 février 2011

Filed under: Lecture — lalydo @ 05:00
Tags: , , ,

Un roman français

Un soir de janvier 2008, Frédéric Beigbeder se fait arrêter par la police pour consommation de cocaïne sur la voie publique. S’ensuit 36h de garde à vue, pendant lesquelles l’auteur tente de rassembler les souvenirs inexistants de son enfance.

Le déclencheur de ce livre a été, pour Frédéric Beigbeder, son arrestation. Lui qui n’avait aucun souvenir de ses 15 premières années, se rend compte, lors de sa garde à vue, qu’il en a bien plus qu’il ne voulait le croire. Petit à petit, les souvenirs prennent forme et la jeunesse de l’auteur aussi.

Il le dit lui-même, c’est peut être son livre le plus honnête. Moi qui adore cet auteur, sa mégalomanie, ses excès, j’ai vraiment ressenti une honnêteté, une vérité de sa part. Bien entendu, il peut continuer de nous mener en bateau, mais on a le sentiment en lisant ce livre qu’il se met à nu, que la prise de conscience que son arrestation lui apporte, il nous la livre tout crue dans cette autobiographie.

Ce livre est intéressant de bien des manières. Il raconte la jeunesse de l’auteur, mais en même temps l’histoire d’une France qui après Mai 68, se retrouve complètement retournée. Les valeurs aristocratiques se perdent, les gens perdent leurs repères et certaines familles éclatent, comme la sienne. En plus d’être une belle autobiographie, j’ai trouvé que ce livre racontait bien cette France que l’on ne connait pas, étant nous même des enfants d’après 68. Du coup le titre de l’ouvrage, trouve encore plus sa force, dans cette histoire.

Malgré tout, Beigbeder reste Beigbeder! Lors de son récit de sa garde à vue, on retrouve la plume de 99 Francs, la mauvaise foi du mondain qui se croit supérieur et intouchable. Je crois que c’est aussi ce contraste, qui rend ses souvenirs et finalement cette carapace si touchants.

La préface de Michel Houellebecq est très belle, et résume à elle seule le roman.  En bref, un livre très touchant et très intéressant que je vous conseille aisément, même si vous n’êtes pas fan de l’auteur.