Lalydo's Blog

Lalydo's life

Vingt-Quatre Heures de La Vie D’Une Femme 13 juillet 2011

Vingt-Quatre Heures de la Vie d’une Femme de Stefan Zweig

Au début du 20° siècle, dans une pension de famille respectable de la Côte d’Azur, un scandale surgit. Une femme s’enfuit, laissant mari et enfants, avec un jeune homme rencontré la veille. Seul le narrateur tente de comprendre, ce qui lui attire les confidences d’une lady anglaise, qui se remémore avoir vécu une passion semblable des années plus tôt.

J’ai longtemps été attirée par Stefan Zweig mais en même temps frileuse, car je redoutais une lecture difficile. Je me suis donc lancée avec ce roman et j’ai été très agréablement surprise par le style résolument moderne de l’écriture.

Zweig nous parle d’un temps révolu (en occurrence le sien), d’autres mœurs mais réussit par la fluidité de son écriture à rendre cette histoire intemporelle et résolument contemporaine.

De même, ses descriptions et surtout la psychologie de ses personnages nous embarquent très vite dans ce court roman qu’on ne lâche plus. Les différents sentiments de Mrs C., la lady anglaise, sont tellement justes, que les lignes du livre sont avalées très vite et avec avidité. Le panel d’émotions explorées est extrêmement large et surtout décrit d’une manière extrêmement juste.

La finesse de l’analyse psychologique de ces personnages et son absence de jugement envers eux, font de ce roman une belle réussite et une histoire intemporelle dans laquelle tout à chacun peut se reconnaitre encore aujourd’hui, près de 85 ans plus tard.

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!