Lalydo's Blog

Lalydo's life

Balade en Guadeloupe : La Soufrière 2 septembre 2011

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2011/09/balade-en-guadeloupe-la-soufriere/

Lors de mon précédent article, je vous annonçais 2 visites pour cet article. Mais vu la quantité de photos, j’ai préféré vous les présenter individuellement.

Aujourd’hui, je vous emmène donc pour l’une des plus belles balades de notre séjour guadeloupéen : l’ascension de la Soufrière.

Ce volcan toujours actif est le point culminant des Petites Antilles et se situe en plein cœur du Parc National. Communément appelée la « Vieille Dame », ce volcan a connu quelques réveils brutaux dont le dernier en 1976 qui obligea quelques 80 000 personnes à quitter l’île précipitamment pour ne rentrer chez eux que de très longs mois plus tard.

Pour la découvrir, nous nous y sommes rendus à la fraîche ;), dès 7h du matin, accompagnés de notre ami présent sur l’île qui avait déjà  réalisé l’ascension. A cette heure, on ne croise personne  et de plus, on souffre moins de la chaleur. Et ce jour-là, on peut dire que ce n’est pas de cette dernière dont nous avons souffert ! Le sommet du volcan est la plupart du temps sous les nuages et lors de notre ascension, nous n’y avons pas échappé. C’est donc dans le brouillard et même sous la pluie que nous avons découvert la Soufrière.

Le départ s’est fait des Bains Jaunes. A cet endroit, on trouve une source thermale d’eau chaude soufrée très réputée auprès des randonneurs, car elle permet de s’y décontracter. Mais trop touristique pour nous ;), nous avons fait l’impasse sur cet endroit.

Nous voici donc partis pour environ 1h30 de marche. Durant la première demi-heure nous empruntons le Pas du Roy, un chemin pavé par l’armée coloniale à la fin du 19° siècle.

Au terme de cette première partie, nous arrivons au parking de la Savane à Mulets. Le parking est fermé depuis 2004 à cause des éboulements et des glissements de terrain. Nous le traversons dans un brouillard complet, à tel point que l’on ne distingue rien à 3 mètres!

L’ascension se poursuit par le Chemin des Dames. La montée se fait au gré des panneaux explicatifs sur l’histoire du volcan ainsi que sa faune et sa flore. Malgré le brouillard (et la pluie !), la découverte est fantastique. La flore est extrêmement riche et foisonnante, c’est magnifique.

Tout au long de l’ascension, les vues sur la vallée et celle du sommet de la Soufrière jouent à cache-cache avec les nuages.

Il suffit parfois de quelques secondes pour que le paysage change du tout au tout.

L’arrivée au sommet est le moment le plus sportif de notre montée. Les derniers mètres sont abrupts mais quel bonheur d’arriver là-haut ! Nous culminons à 1467m, mais malheureusement pour nous La Découverte porte mal son nom vu le brouillard !

Nous sommes au milieu d’un paysage lunaire et malgré cet épais brouillard, c’est fantastique et totalement déroutant.

Notre ami nous emmène directement aux fumerolles qui dégagent constamment du soufre. Voici, le premier :

Et voici le second, le plus impressionnant ne serait-ce que par le bruit de chalumeau qu’il produit, par l’odeur, la fumée et surtout les roches jaunies par le soufre :

Pour mieux vous rendre compte, je vous mets une petite vidéo :

On ne peut pas rester longtemps sur place, les gaz sont trop toxiques et le changement de vent nous a fait déguerpir rapidement. Mais quelle découverte !!!

Le retour se fait sous quelques éclaircies et le nombre de personnes que nous croisons est assez impressionnant. Nous avons bien fait de commencer tôt !

Cette première partie de notre journée nous a permis de découvrir un des sites les plus fantastiques de Guadeloupe. Cette balade reste un des plus moments de notre séjour ! Je souhaite à tous les visiteurs de cette île magnifique de faire cette ascension et de ressentir les mêmes émotions que nous ! 🙂

Prochaine balade : Les Chutes du Carbet et Le Grand Etang.

Pour voir ou revoir mes précédentes balades : Balade en Guadeloupe : Sainte Anne,
Balade en Guadeloupe : La Pointe des Châteaux
Balade en Guadeloupe : La Porte d’Enfer et La Pointe de la Grande Vigie
Balade aux Saintes : Le Bourg et La Baie
Balade aux Saintes : les Anses
Balade aux Saintes : Le Fort Napoléon et Le Morne Morel
Balade en Guadeloupe : Trois-Rivières et Vieux-Fort
Balade en Guadeloupe : La Maison du Cacao et la Plage de Grande Anse de Deshaies

Balade en Guadeloupe : Le Saut d’Acomat et La Cascade aux Ecrevisses

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!


 

Un petit bout de Guadeloupe 22 avril 2011

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2011/04/un-petit-bout-de-guadeloupe/

Chose promise, chose due! Je vous parle un peu de mon fabuleux voyage, en répondant aux questions que vous m’avez posées. Bien entendu, je développerais davantage dans mes prochains articles!

Qu’as-tu préféré en Guadeloupe ? Lili et CaroleBC
Tout!!! (Comment ça, c’est pas possible?) J’ai aimé la diversité que cette île propose surtout. On passe des plages de sable fin, à la foret tropicale en passant par un volcan, la mangrove… Cette île est épatante! Si je ne devais retenir qu’une chose… c’est trop difficile…allez, La Soufrière

et Les Saintes! De grands et magnifiques moments.

Es-tu plutôt Grande-Terre ou Basse-Terre ? Lili
Indiscutablement : Basse-Terre! Pour les mêmes raisons que celles dont je parlais au-dessus : la diversité, La Soufrière. Ce côté de l’île (à l’ouest) offre vraiment une multitude de paysages différents et il y a beaucoup plus de choses à y voir (à mon sens en tous cas).

Que recommanderais-tu? CaroleBC
De pouvoir faire comme nous, c’est-à-dire se partager entre les 2 côtés de l’île et de ne pas se contenter des plages. Il y a énormément de choses à voir et pour peu que l’on soit marcheur et curieux, ce serait dommage de passer à côté des jolies balades et du potentiel de cette île!

Comment va ton magnolia ?  Christelle
Hahaha, très bonne question ma cousine! Comme je le disais dans mon article Viens Petit Printemps, Viens…, ma grande crainte était que mon petit magnolia adoré fleurisse pendant mon absence et que j’en vois rien. Et alors? Tadam!!!

De quel côté de l’île étais tu ?  Champagne
Nous avons donc passé nos 5 premiers jours sur Grande-Terre (cf carte ci-dessus), nous avons fait une petite escapade de 3 jours aux Saintes et nous avons fini sur Basse-Terre pour nos 5 derniers jours. Nous sommes ravis d’avoir procédé ainsi, cela nous a vraiment permis de tout voir sans précipitation et surtout de bien profiter de chaque lieu.

C’était bien le sable entre les doigts de pied ? Georges
Ohlalalala, c’était trop bien! Je me suis même brulée.. mais je suis une guerrière, une vraie et j’y suis retournée tout de suite après! Plus sérieusement, ce qui nous a étonné, c’est de voir que le sable est plus épais que celui que l’on trouve dans notre Baie de Somme… le sable fin de Guadeloupe est donc un mythe! 😉

Vous êtes restés dans un seul endroit et vous faisiez des A/R chaque jour ou vous avez visité toute l’ile dans des hôtels différents à chaque fois ? Et si oui, comment vous vous êtes déplacés sur l’ile ? Faust’in
Nous avons pris en tout et pour tout 3 logements. Un ami nous avait conseillé de ne pas rester dans un seul et même coin pour éviter d’être tout le temps sur la route et il avait raison. L’île est petite, mais selon les endroits c’est assez montagneux et on peut facilement mettre une heure pour faire 40km. Cela aurait été une perte de temps et puis c’est cela nous a permis de bien nous imprégner des lieux où nous nous trouvions. Nous avions pris des gîtes afin de nous faire nous même à manger et pour nous déplacer, nous avions loué une voiture. Petit conseil à ce propos : si vous allez en Guadeloupe et que vous louez une voiture, ne prenez surtout pas le premier prix! Les voitures sont neuves, certes, mais ce sont de toutes petits cylindrées et elles n’ont aucune puissance.. et en Guadeloupe : ça grimpe fort! 🙂 Une erreur que nous ne referons pas!

Quelle a été ta soirée préférée? Quelle ambiance y avait-il? Danse, resto, bar? Et de décrire l’endroit également! Une fille à Paris
Il y en a eu plusieurs en fait.. les 2 très bons restos que nous nous sommes faits principalement. Le premier aux Saintes, en amoureux. Question ambiance nous avons été servis, les supporters des équipes locales qui venaient de jouer sont passés au loin tout en chantant, c’était très sympa! Sinon l’ambiance principale était quand même le calme et on était vraiment très bien dans ce restaurant. Le second était le dernier soir avec un ami qui était également présent sur l’île. Nous avions commencé la soirée avec mon homme en prenant l’apéro sur la plage et en regardant le soleil se coucher, avant de rejoindre notre ami dans cet excellent restaurant où nous avons mangé une énorme langouste, sur une terrasse au bord de l’eau… le pied quoi!

C’est quoi les plats typiques? Qu’est ce que tu as mangé là-bas? LMO et Madeleine Miranda
Les plats typiques… beaucoup de poulet et de poisson! Je me suis régalée en mangeant du poisson fumé, du colombo de poulet, du poulet au coco, du sorbet coco, de la mangue, des bananes, des bokits (sandwiches locaux), des accras, des boudins… bref du local et du très bon! Je me suis éclatée le bide et j’en redemande!

As-tu découvert des musiques traditionnelles? Est-ce que c’est cher? Madeleine Miranda
Ils écoutent beaucoup de zouk (que j’aime beaucoup) et de raggae. On pensait entendre des choses plus « métropolitaines » et en fait, à chaque fois que nous allumions la radio, nous pouvions zouker! Un soir aux Saintes, nous avons entendu Téléphone qui passait à fond dans un bar! Cela nous a fait tout drôle finalement!
Concernant le coût de la vie, tout ce qui est importé (charcuterie, laitage en autre) est plus cher que chez nous. Par contre, tout ce qui est local est selon quoi, aussi cher voir moins cher. Les baguettes de pain sont au même prix par exemple.. et les fruits bien moins cher. Il faut avant tout manger local afin de se régaler et de soulager son porte-monnaie!

Voilà, j’espère avoir répondu à toutes vos questions… La suite arrive bientôt, vous pourrez assouvir votre curiosité à chaque lieu que je vous présenterais. Et restez dans le coin, d’ici peu il y aura peut être même un petit cadeau à gagner… 😉

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!