Lalydo's Blog

Lalydo's life

Balade en Guadeloupe : La Maison du Cacao et La Plage de Grande Anse de Deshaies 1 juillet 2011

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2011/07/balade-en-guadeloupe-la-maison-du-cacao-et-la-plage-de-grande-anse-de-deshaies/

Montons un peu plus au nord aujourd’hui, afin de découvrir  Pointe Noire et Deshaies.

A peine installés dans notre dernier logement, proche de la ville de Pointe Noire, nous découvrons un musée à proximité qui me fait saliver rien qu’à son nom très prometteur : La Maison du Cacao.

Une fois payée l’entrée, nous voici dans un petit parcours au milieu des cacaoyers et des panneaux explicatifs sur la transformation du cacao.

On termine par les machines qui servent aux différentes étapes de la transformation, de la fermentation à la torréfaction.

La visite se fait très vite (10 min et je vous assure que l’on a lu tous les panneaux!) et est très décevante. Nous n’avons rien appris que nous ne savions déjà, la présentation est extrêmement succincte et les panneaux explicatifs ne sont pas ludiques. La seule partie intéressante se situe à la fin, avec notamment les affiches d’époque lorsque Pointe Noire était encore un gros producteur de cacao,

et surtout avec la dégustation et les explications de la dame très gentille qui nous a reçu. Je précise bien que nous avons goûté du Cacao et non du Chocolat! La dame nous a de nouveau expliqué les différentes étapes qui font passer la fève de cacao à des barres qui sont vendues telles quelles pour réaliser par exemple un excellent « chocolat » chaud.

Nous l’avons dégusté sous toutes ses formes, de la fève à la liqueur en passant par un cacao à 90%!  Sans jouer ma gourmande ;), j’ai vraiment aimé participer à cette dégustation car cela permet de se rendre compte du goût du cacao que nous finissons par oublier avec tout les composants chimiques que l’on met dans notre chocolat. Cette visite nous a laissé un sentiment en demi-teinte, je suis sûre que d’autres musées valaient bien plus le déplacement…

Maison du Cacao
Grande Plaine
97 115 Pointe Noire
05 90 98 25 23

Mais notre journée était loin d’être gâchée puisque nous l’avons terminé un peu plus au nord (cf carte), sur la plage de Grande Anse à Deshaies. Autant le sable de la plage de Grande Anse à Trois-Rivières était noir, autant celui-ci est doré!

1,5km de sable blond, de cocotiers… et personne à l’heure à laquelle nous sommes arrivés.

Nous l’avons traversé sur toute sa longueur et avons très vite remarqué sa particularité : l’abord de l’eau descend assez soudainement et il en est ainsi également dans l’eau, on perd vite pieds. Les courants et les vagues sont bien plus faibles qu’à Trois-Rivières, mais il faut malgré tout être prudent.

Après une baignade fort sympathique avec les petits poissons, nous avons assisté à un des plus joli s spectacle de notre séjour, à savoir un coucher de soleil fantastique.

Le seul vrai coucher de soleil que nous avons pu voir sur la mer… Juste un moment d’exception…

Prochaine balade : Le Saut d’Acomat et La Cascade aux Écrevisses.

Pour voir ou revoir mes précédentes balades : Balade en Guadeloupe : Sainte Anne,
Balade en Guadeloupe : La Pointe des Châteaux
Balade en Guadeloupe : La Porte d’Enfer et La Pointe de la Grande Vigie
Balade aux Saintes : Le Bourg et La Baie
Balade aux Saintes : les Anses
Balade aux Saintes : Le Fort Napoléon et Le Morne Morel
Balade en Guadeloupe : Trois-Rivières et Vieux-Fort

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Balade Aux Saintes : Les Anses 10 juin 2011

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2011/06/balade-aux-saintes-les-anses/

Comme promis, aujourd’hui je vous emmène voir des anses (petites baies maritimes peu profondes qui donnent leur nom à de très nombreuses plages en Guadeloupe), une plage et une baie.

En Guadeloupe, les petites baies appelées « anses » représentent une très grande partie des plages et Les Saintes n’échappent pas à la règle.

Pour que vous puissiez vous situer, j’ai indiqué en rouge les différents lieux que je vais vous présenter.

Pour commencer, voici l’Anse Fond du Curé. Nous passions devant à chaque fois que allions du bourg à notre logement (et vice-versa!).

Cette petite plage abrite un excellent restaurant et un bar, ainsi qu’un club de plongée. On y trouve également des petits bateaux de pêche et le soir, on y voit les pêcheurs s’affairer autour de leurs filets.

L’Anse du Figuier, se trouve quant a elle en prolongement de la rue de notre logement. Comme pour beaucoup de plages, nous avons profité de notre location de scooter (dont je vous parlerais dans le prochain billet) pour aller la voir.

Cette plage ombragée de cocotiers et de mancenilliers (arbres très présents en bord de mer mais très dangereux du fait de ses molécules acides. S’il pleut, il faut éviter de se mettre en dessous, l’eau acide qui en tombe brule la peau) était totalement déserte. Est-ce parce qu’elle n’est pas particulièrement accessible, toujours est-il que ce petit coin tranquille valait le déplacement.

Lors de notre première balade, nous somme allés jusqu’à la Petite Anse du Pain de Sucre. Cette toute petite plage est protégée par le Pain de Sucre, ce qui la met à l’abri du vent. On y accède par un chemin très escarpé mais la marche vaut le coup, quand on tombe sur ça :

La plage étant minuscule, bondée et surtout exposée en plein soleil, nous avons tenté de nous en trouver une autre en suivant un autre chemin qui nous a mené de l’autre côté du Pain de Sucre.

Nous nous sommes retrouvés seuls sur une plage déserte, à l’abri du soleil.. le pied quoi! Mais nous avons vite compris pourquoi, vu le tas d’immondices laissés sur le sable… désolant!

De l’autre coté de l’île se trouve l’Anse Mire, à proximité du bourg, qui se présente plus comme un petit port de pêche.

De nombreux bateaux, quelques pêcheurs et surtout une vue magnifique sur la Baie et le Bourg.

Un peu plus loin, on trouve la Baie du Marigot, point de départ d’une magnifique balade (dont je vous parlerais aussi dans le prochain billet).

Comme l’Anse Mire, cette baie est le repère des pêcheurs de l’île. Et lorsque l’on part pour la balade dont je vous parlais plus haut et que l’on prend un peu de hauteur, la vue sur la baie et l’ouverture sur l’horizon donnent une impression de liberté.

La plage que je vous présente maintenant est la plus fréquentée de l’île, celle pour qui tout le monde se déplace aux Saintes : la Plage de Pompierre.

Protégée par de nombreux cocotiers et autres arbres, la plage s’ouvre sur une baie protégée par d’immenses rochers. La ville a aménagé de nombreuses tables de pique-niques et comme nous étions un samedi, nous avons eu l’occasion  de voir les guadeloupéens avec leurs glacières et leurs cubis de rhum! Le weekend, c’est sacré et ils viennent en famille profiter de la plage. Le tout sur un fond de zouk, car il y avait une petite animation. Parfait pour être dans l’ambiance!

La plage de Pompierre est la seule dont nous avons vraiment profité sur l’île. Bien à l’abri des méchants rayons du soleil, nous avons profité de la plage et des récifs coralliens qui nous ont fait cadeaux de joli bancs de poissons.

A notre arrivée, nous avons acheté des sandwiches à une dame à l’entrée. En partant, elle nous a conseillé de faire attention aux chèvres, car elles sont très gourmandes. Mais ce n’est pas des chèvres que nous avons rencontré…

Il avait l’air tellement malheureux que j’ai partagé des petits bouts de mon sandwich avec lui… du coup, il ne m’a plus quitté!!!

Et les chèvres dans tout ça? Et bien, c’est le lendemain au retour de notre grande balade, alors que la plage se vidait que nous les avons vues. Et nourries aux fleurs!!!

Pour terminer, laissez moi vous présenter la Plage de Grande Anse, la plus grande plage des Saintes. Cette grande plage de sable blond n’est malheureusement pas très fréquentée car les vagues et les forts courants rendent la baignade particulièrement dangereuse.

A contrario, elle est l’endroit rêvé pour tous les body-boarders!

Encore une fois, nous étions seuls sur cette plage. Il est vrai que la plage de Pompierre est un endroit magnifique, mais il est dommage de constater que, vu les nombreuses anses et plages que l’ile offre aux visiteurs, il n’y ait qu’elle qui attire les curieux.

Cette île est vrai régal pour les yeux à tous les niveaux, il est difficile de ne pas trouver son bonheur dans toutes ses plages!

Prochaine balade : le Fort Napoléon et le Morne Morel.

Pour voir ou revoir mes précédentes balades : Balade en Guadeloupe : Sainte Anne,
Balade en Guadeloupe : La Pointe des Châteaux
Balade en Guadeloupe : La Porte d’Enfer et La Pointe de la Grande Vigie
Balade aux Saintes : Le Bourg et La Baie

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Balade en Guadeloupe : Sainte Anne 13 mai 2011

Depuis le temps que vous l’attendiez, la voici, la voilà : la Guadeloupe!!! Après m’être bien demandée comment j’allais vous embarquer avec moi sur cette île fantastique, j’ai fini par prendre la décision de vous faire un billet par lieu. Et aujourd’hui, je vous emmène à Ste Anne, située en Grande-Terre, première partie de notre séjour.

Située à une vingtaine de kilomètres à l’est de Pointe-à-Pitre, cette ville est le lieu touristique par excellence. Les plages de Ste Anne et de ses environs, comptent parmi les plus belles de l’île et de nombreux complexes hôteliers s’y sont installés. C’est ici que nous avons pris notre première location, un gîte en bord de mer avec ponton privatif… le pied total!!!

Ste Anne est célèbre pour ses plages mais le bourg, ravagé par le cyclone Hugo est en piteux état, seuls les abords de mer ont du charme, notamment avec les marchés aux épices.

Les maisons sont anciennes, assez mal entretenues mais très colorées. Ce qui m’a frappé, ce sont les compteurs électriques directement sur les poteaux et le nombre de fils incalculables! Un sacré bazar!

La place sur laquelle se trouvent l’église et la mairie, est quand à elle bien plus récente et bien mieux entretenue. Il suffit de voir l’église pour s’en rendre compte.

Ce que j’ai beaucoup aimé à Ste Anne, c’est le port et ses nombreux petits bateaux de pêche.

Ce sont de petites embarcations très modestes, terrain de jeu des cormorans lorsqu’elles sont au port.

Les cormorans sont d’ailleurs très impressionnants lorsqu’ils volent au-dessus de nous. Lors de notre première balade dans Ste Anne, le temps était à l’orage et les voir voler ainsi en cercle concentrique au-dessus du port, leur donnait un air inquiétant!

Comme je vous le disais au début de l’article, Ste Anne est surtout connue pour ses plages. La plus réputée est la Plage de la Caravelle, qui est une plage publique mais avant tout celle du Club Med. Grâce à sa forme en demi-lune, elle offre à la fois des vagues pour les véliplanchistes et autres kite-surfeurs et également une plage à l’abri du vent pour ceux qui préfèrent se faire dorer au soleil. La plage de la Caravelle est une des plus belles plages de sable blanc que nous ayons vu durant notre séjour.

On accède à la plage par un chemin bordé de cocotiers qui longe la mer,

et offre un beau terrain de jeu aux véliplanchistes.

Et au bout de ce chemin, la plage paradisiaque!

Victime de son succès, elle est très fréquentée mais véritablement à voir lors d’un séjour à Ste Anne!

Autre très jolie plage à voir, située à la sortie de la ville : la plage de Bois Jolan. Bien plus sauvage que la précédente, elle est comme toutes les plages de la côte protégée par une barrière de corail, qui rend la baignade très agréable car à l’abri de tous courants. Nous l’avons découverte à la fin de la journée, lorsque le soleil se couchait et c’était fantastique!

Ste Anne nous aura permit de profiter, non pas du plus beau coucher de soleil, mais du plus beau lever de soleil, le premier matin à 6h. Nous sommes allés l’admirer au bout de notre ponton et avons assisté à un moment inoubliable!

Pour résumer, Ste Anne est une très belle station balnéaire pour qui veut profiter de la mer et uniquement de la mer. Mais pour découvrir l’île et tous ses charmes, ce n’est pas ici qu’il faut passer toutes ses vacances!

Mairie de Ste Anne
Place Schoelcher
97 180 Ste Anne
05 90 85 48 60
www.ville-sainteanne.fr

Prochaine balade : La Pointe des Châteaux

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Balade en Normandie : Trouville-sur-Mer 22 décembre 2010

Filed under: balade — lalydo @ 06:00
Tags: , , , , , ,

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2010/12/balade-en-normandie-trouville-sur-mer/ 

Pour notre deuxième jour en Normandie, nous avons pris la direction de Trouville-sur-Mer. Cette ville séparée de Deauville par la Touques, est un ancien village de pêcheurs, devenue une station balnéaire au 19° siècle, attirant les célébrités de l’époque, tels que des écrivains et des impressionnistes.

La ville est en quelque sort coupée en 2, avec d’un côté la halle aux poissons (que l’on aperçoit à gauche de la photo ci dessus) et le port,

et la plage et ses planches.

Connue pour être plus familiale que sa célèbre consœur, la ville de Trouville offre une jolie architecture normande.

J’ai préféré le côté plage mais malgré tout, nous n’avons pas eu le coup de cœur lors de notre passage. Peut être que le temps maussade y était pour beaucoup, mais j’ai trouvé la ville assez triste, sans charme particulier. Je ne compte pas rester sur cette mauvaise impression et dès que l’occasion se présente (et surtout un rayon de soleil), je tenterais de me faire changer d’avis! 😉

Office de Tourisme de Trouville
32, quai Fernand Moureaux
14 360 Trouville-sur-Mer
02 31 14 60 70
www.trouvillesurmer.org

Prochaine balade : Deauville

Pour voir ou revoir nos précédentes balades : Balade en Normandie : Honfleur
Balade en Normandie : Etretat

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

(que l’on aperçoit à gauche de la photo ci dessus)