Lalydo's Blog

Lalydo's life

L’Elegance du Hérisson 19 septembre 2011

Filed under: Lecture — lalydo @ 05:00
Tags: , , ,

Ça fait longtemps que je n’ai parlé d’un peu de littérature… il faut que je me rattrape, j’en ai plein dans ma besace!

L’Elegance du Hérisson de Muriel Barbery

Renée est concierge dans un riche immeuble parisien. Sous ses apparences totalement quelconques, elle cache une rare intelligence et une immense culture. Paloma a 12 ans et habite cet immeuble. En marge de tout ce qui l’entoure, elle a décidé de ne pas se conformer et veut mourir le jour de ses 13 ans.

Ce roman paru en 2006 a été un vrai succès et a même, par la suite, été adapté au cinéma sous le titre Le Hérisson, avec Josiane Balasko. Je n’ai pas vu le film mais c’est en entendant parler que j’ai découvert, de fil en aiguille, le livre.

Cette histoire, ces histoires mêmes, de 2 personnes que tout oppose (classe sociale, âge…) m’a vraiment tapé à l’œil car je sentais une belle découverte de 2 âmes écorchées vives. Mais à la fermeture de ce livre et même encore quelques semaines plus tard, mon avis reste mitigé.

Muriel Barbery nous livre deux beaux personnages aux personnalités très brillamment décrites et qui peinent à trouver leur véritable place dans le monde qui les entoure. Malgré cela, je n’ai pas réussi à m’attacher réellement aux personnages. Les histoires, dans un premier temps mises en parallèle, sont entrecoupés de beaucoup trop (à mon goût je précise) de réflexions philosophiques sur la vie, qui ont fini par me perdre dans des méandres que je n’avais pas envie d’aller visiter. Une belle écriture, quoique parfois un peu suffisante, qui est difficile à suivre. Ce qui a rendu mon attention très délicate à capter dès le départ alors que j’étais très intéressée par ces 2 protagonistes. Ce n’est que sur la fin, quand leurs chemins se rejoignent et que d’autres personnages tout aussi intéressants se joignent à l’histoire, que j’ai eu du mal à reposer le livre. Malheureusement, ce que j’attends d’un livre ce n’est pas qu’il me captive au dernier tiers… j’ai besoin d’être portée durant une bonne partie de ma lecture, même si cela ne se fait pas dès les premières pages.

Pourtant (et c’est là que je vous parle vraiment d’un avis mitigé), c’est un livre que je pourrais conseiller mais qui ne correspond peut être pas à tout le monde. Une impression en demi-teinte donc pour ce roman.

Si vous l’avez lu, j’aimerais beaucoup connaitre vos avis!

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

Publicités