Lalydo's Blog

Lalydo's life

Balade aux Saintes : Le Fort Napoléon et le Morne Morel 17 juin 2011

Filed under: balade,Guadeloupe — lalydo @ 05:00
Tags: , , , , ,

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2011/06/balade-aux-saintes-le-fort-napoleon-et-le-morne-morel/

Aujourd’hui, dernière étape de notre petit séjour saintois. Nous avons bien profité de cette ile et ses magnifiques paysages et nous avons eu l’occasion d’y faire une visite très intéressante ainsi qu’une magnifique balade, dont je vais vous parler ici.

Comme je vous le disais dans les billets précédents, le moyen de transport le plus répandu (à part nos pieds) sur l’île est le scooter. Nous avons donc, lors de notre deuxième jour sur place, loué une jolie bébête afin de faire le tour du propriétaire et surtout soulager nos petites jambes (je vous rappelle que ça grimpe!).

C’est donc ainsi que nous avons peu voir une bonne partie des plages (dont je vous parlais dans l’article Balades aux Saintes : les Anses) et que nous avons profité de ce moyen de locomotion afin de monter au Fort Napoléon.

Situé au sommet du Morne Mire à 114m d’altitude, le fort a été édifiée en 1844 par Napoléon. Il accueillit des garnisons jusqu’en 1889 et servit surtout de pénitencier, notamment durant la seconde guerre mondiale.

Le fort ceint de hauts remparts, comprend le bâtiment principal transformé en musée dans les années 1980 et un jardin botanique « exotique », terrain de prédilection des iguanes.

Le musée expose des maquettes et des objets liées aux guerres franco-anglaises et d’autres salles sont consacrées à la découverte de la vie saintoise et de son histoire, ainsi qu’à la découverte de la pêche et de la mer. De nombreux panneaux explicatifs sont présents tout au long de la visite et racontent bien l’histoire de l’île et du fort.

Ce fut une visite très intéressante, on a beaucoup appris sur la colonisation, les guerres, la vie sur l’île… j’avoue que j’ai fini par décrocher un peu à un moment mais je crois que c’est parce que nous n’avions pas commencé par les salles les plus « accrochantes ».

La visite s’est poursuivie par le chemin de ronde, comprenez le jardin exotique. Ce lieu est extrêmement bien entretenu et est un très beau conservatoire de la flore locale, notamment en matière de cactus. Et comme je vous le disais précédemment, c’est le terrain de jeu des iguanes, espèce protégée aux Antilles. Dès l’entrée, il est bien spécifié qu’il ne faut surtout pas les nourrir. Nous nous attendions donc à en voir énormément et finalement… non! C’est un peu le hasard qui a mis celui-ci sur notre route et il a été le seul que nous avons croisé ce jour-là.

Le panorama à 360° vaut le déplacement, on a une vue plongeante sur l’ile et c’est tout bonnement magnifique.

Ce fut une visite très intéressante, aussi bien pour le musée que pour le jardin. On s’est dit ce jour là, que nous étions contents d’y être montés en scooter! 😉

Le deuxième lieu que je veux vous présenter aujourd’hui est le Morne Morel (cf carte). Cette randonnée permet de monter jusqu’à la Batterie Caroline et de jouir d’une vue aussi belle qu’au fort Napoléon, avec en prime une vue plongeante sur la très belle plage de Pompierre.

La balade débute de la Baie de Marigot (dont je vous parlais dans l’article précédent) et nous emmène à travers les arbres à 136m d’altitude.

Les premiers mètres offrent une vue vraiment sensationnelle sur la baie. C’est ensuite partie pour la grimpette… pendant laquelle j’ai cru mourir… Nous avons fait cette randonnée en plein soleil et sans un poil de vent. Sans mourir, bien évidemment ;), j’ai vraiment cru que je n’arriverais pas en haut sans finir à 4 pattes! Cela a été la randonnée la plus difficile que j’ai eu à faire sur place. Mais une fois au sommet, on se dit que cela valait la peine d’en baver!!!

L’arrivée au sommet est une délivrance!!! 😉 Non seulement la vue est splendide (voir ci-dessus), mais en plus il y a du vent! Nous avons découvert un nouveau panorama sur les Saintes qui, une fois de plus  nous a fait tomber en amour pour cette île.

Pour la petite histoire, le sommet porte le nom de Batterie Caroline, car une princesse saintoise, pensant ne jamais revoir son promis, soldat, s’est jetée du haut du morne le jour où celui-ci revenait sur l’île. (Mais qu’est-ce qu’elles ont toutes à se jeter dans le vide???)

C’en est fini des Saintes… notre départ a été un vrai crève-cœur, ce petit paradis nous manque terriblement. Mais j’ai encore plein de chose à vous raconter, Basse-Terre regorge de lieux plus magiques les uns que les autres!

Prochaine balade : la plage de Grande Anse à Trois Rivières et Vieux Fort.

Pour voir ou revoir mes précédentes balades : Balade en Guadeloupe : Sainte Anne,
Balade en Guadeloupe : La Pointe des Châteaux
Balade en Guadeloupe : La Porte d’Enfer et La Pointe de la Grande Vigie
Balade aux Saintes : Le Bourg et La Baie
Balade aux Saintes : les Anses

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Balade Aux Saintes : Les Anses 10 juin 2011

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2011/06/balade-aux-saintes-les-anses/

Comme promis, aujourd’hui je vous emmène voir des anses (petites baies maritimes peu profondes qui donnent leur nom à de très nombreuses plages en Guadeloupe), une plage et une baie.

En Guadeloupe, les petites baies appelées « anses » représentent une très grande partie des plages et Les Saintes n’échappent pas à la règle.

Pour que vous puissiez vous situer, j’ai indiqué en rouge les différents lieux que je vais vous présenter.

Pour commencer, voici l’Anse Fond du Curé. Nous passions devant à chaque fois que allions du bourg à notre logement (et vice-versa!).

Cette petite plage abrite un excellent restaurant et un bar, ainsi qu’un club de plongée. On y trouve également des petits bateaux de pêche et le soir, on y voit les pêcheurs s’affairer autour de leurs filets.

L’Anse du Figuier, se trouve quant a elle en prolongement de la rue de notre logement. Comme pour beaucoup de plages, nous avons profité de notre location de scooter (dont je vous parlerais dans le prochain billet) pour aller la voir.

Cette plage ombragée de cocotiers et de mancenilliers (arbres très présents en bord de mer mais très dangereux du fait de ses molécules acides. S’il pleut, il faut éviter de se mettre en dessous, l’eau acide qui en tombe brule la peau) était totalement déserte. Est-ce parce qu’elle n’est pas particulièrement accessible, toujours est-il que ce petit coin tranquille valait le déplacement.

Lors de notre première balade, nous somme allés jusqu’à la Petite Anse du Pain de Sucre. Cette toute petite plage est protégée par le Pain de Sucre, ce qui la met à l’abri du vent. On y accède par un chemin très escarpé mais la marche vaut le coup, quand on tombe sur ça :

La plage étant minuscule, bondée et surtout exposée en plein soleil, nous avons tenté de nous en trouver une autre en suivant un autre chemin qui nous a mené de l’autre côté du Pain de Sucre.

Nous nous sommes retrouvés seuls sur une plage déserte, à l’abri du soleil.. le pied quoi! Mais nous avons vite compris pourquoi, vu le tas d’immondices laissés sur le sable… désolant!

De l’autre coté de l’île se trouve l’Anse Mire, à proximité du bourg, qui se présente plus comme un petit port de pêche.

De nombreux bateaux, quelques pêcheurs et surtout une vue magnifique sur la Baie et le Bourg.

Un peu plus loin, on trouve la Baie du Marigot, point de départ d’une magnifique balade (dont je vous parlerais aussi dans le prochain billet).

Comme l’Anse Mire, cette baie est le repère des pêcheurs de l’île. Et lorsque l’on part pour la balade dont je vous parlais plus haut et que l’on prend un peu de hauteur, la vue sur la baie et l’ouverture sur l’horizon donnent une impression de liberté.

La plage que je vous présente maintenant est la plus fréquentée de l’île, celle pour qui tout le monde se déplace aux Saintes : la Plage de Pompierre.

Protégée par de nombreux cocotiers et autres arbres, la plage s’ouvre sur une baie protégée par d’immenses rochers. La ville a aménagé de nombreuses tables de pique-niques et comme nous étions un samedi, nous avons eu l’occasion  de voir les guadeloupéens avec leurs glacières et leurs cubis de rhum! Le weekend, c’est sacré et ils viennent en famille profiter de la plage. Le tout sur un fond de zouk, car il y avait une petite animation. Parfait pour être dans l’ambiance!

La plage de Pompierre est la seule dont nous avons vraiment profité sur l’île. Bien à l’abri des méchants rayons du soleil, nous avons profité de la plage et des récifs coralliens qui nous ont fait cadeaux de joli bancs de poissons.

A notre arrivée, nous avons acheté des sandwiches à une dame à l’entrée. En partant, elle nous a conseillé de faire attention aux chèvres, car elles sont très gourmandes. Mais ce n’est pas des chèvres que nous avons rencontré…

Il avait l’air tellement malheureux que j’ai partagé des petits bouts de mon sandwich avec lui… du coup, il ne m’a plus quitté!!!

Et les chèvres dans tout ça? Et bien, c’est le lendemain au retour de notre grande balade, alors que la plage se vidait que nous les avons vues. Et nourries aux fleurs!!!

Pour terminer, laissez moi vous présenter la Plage de Grande Anse, la plus grande plage des Saintes. Cette grande plage de sable blond n’est malheureusement pas très fréquentée car les vagues et les forts courants rendent la baignade particulièrement dangereuse.

A contrario, elle est l’endroit rêvé pour tous les body-boarders!

Encore une fois, nous étions seuls sur cette plage. Il est vrai que la plage de Pompierre est un endroit magnifique, mais il est dommage de constater que, vu les nombreuses anses et plages que l’ile offre aux visiteurs, il n’y ait qu’elle qui attire les curieux.

Cette île est vrai régal pour les yeux à tous les niveaux, il est difficile de ne pas trouver son bonheur dans toutes ses plages!

Prochaine balade : le Fort Napoléon et le Morne Morel.

Pour voir ou revoir mes précédentes balades : Balade en Guadeloupe : Sainte Anne,
Balade en Guadeloupe : La Pointe des Châteaux
Balade en Guadeloupe : La Porte d’Enfer et La Pointe de la Grande Vigie
Balade aux Saintes : Le Bourg et La Baie

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Balade aux Saintes : Le Bourg et La Baie 3 juin 2011

Filed under: balade,Guadeloupe — lalydo @ 05:00
Tags: , , ,

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2011/06/balade-aux-saintes-le-bourg-et-la-baie/

Aujourd’hui, je vous emmène aux Saintes. Aaaaaaaaaah… Les Saintes... notre coup de cœur, un vrai paradis sur terre. Nous y avons passé 3 jours idylliques et le départ a été, pour mon homme et moi, un vrai déchirement.

Les Saintes sont un archipel d’îles situées à une quinzaine de kilomètres au Sud de Basse-Terre. Sur les 7 îles qui composent l’archipel, seules 2 sont habitées : Terre de Haut et Terre de Bas.

L’île la plus active au niveau touristique est Terre de Haut. Les touristes ou même les guadeloupéens viennent passer la journée sur l’île vers 9h, louent un scooter et repartent vers 17h avec la dernière navette.

C’est donc ainsi que nous avons pris une navette à 7h en partance de St François (Grande-Terre) pour 1h30 de traversée et surtout un arrêt à Marie-Galante. Nous avons longuement hésité entre cette île et les Saintes, et l’aperçu que nous avons eu de Marie-Galante, nous a fait dire que lors de notre prochain voyage en Guadeloupe, nous y ferons un arrêt!

L’activité principale de « l’île aux 100 moulins » est principalement rurale avec notamment la production d’un rhum à forte teneur en alcool. Les récoltes se font encore avec des chars tirés par des bœufs et il se dit que Marie Galante donne un aperçu de la Guadeloupe, il y a une quarantaine d’années. Dans tous les cas, ce que nous en avons vu du bateau, nous a donné très envie!

Il nous avait été dit que pendant la traversée, nous aurions peut-être la chance d’apercevoir des baleines car nous étions en pleine saison. Nous n’avons vu que des poissons-volants et pour une première, j’avoue que c’est déjà pas mal!

Et les Saintes ont pointé leur nez… Waouh!

L’arrivée dans la baie nous hypnotise et déjà, on se sent dans un autre monde, loin de la Guadeloupe… étrange, non? 😉

Au bout du débarcadère, c’est très coloré, très accueillant…

et la petite rue commerçante nous confirme cette première très bonne impression, c’est chaleureux et plus intimiste (malgré les nombreux touristes).

Pour prendre notre logement, nous avions réservé un taxi, car cela monte beaucoup, mais vraiment beaucoup, beaucoup… et vu nos gros sacs chargés de provisions, cela valait mieux. Pour se déplacer sur l’île, comme je vous le disais plus haut, le moyen le plus utilisé est le scooter (ou ses pieds), les voitures étant normalement interdites. Mais comme nous l’expliquais le chauffeur, cette interdiction est sous le coup d’un arrêté municipal et beaucoup de gens passent outre et font entrer de plus en plus de véhicules.

Avant de vous montrer de nombreuses images, laissez moi vous montrer la vue que nous avions de notre petit appartement :

Il y a pire comme vue pour prendre son petit déj, non? 😉 Et le soir, nous avions le droit à ce genre de spectacle…

C’était très calme et le soir nous pouvions voir les lumières de Trois Rivières briller au loin… nous étions au paradis, j’vous dis!

Allez, trêve de blablas, je vous emmène visiter le bourg et la baie. On parie que vous serez conquis? 🙂

Alors? Charmés??? Sur ce coup là, je vous ai inondé de photos mais j’ai vraiment eu du mal à faire un choix drastique… Ça ira mieux la prochaine fois!

Office Municipal du Tourisme Terre de Haut
Rue Jean Calot
BP 10
97 137 Terre de Haut
05 90 99 58 60
www.omtlessaintes.fr

Prochaine balade : Les plages des Saintes.

Pour voir ou revoir mes précédentes balades : Balade en Guadeloupe : Sainte Anne,
Balade en Guadeloupe : La Pointe des Châteaux
Balade en Guadeloupe : La Porte d’Enfer et La Pointe de la Grande Vigie

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Un petit bout de Guadeloupe 22 avril 2011

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2011/04/un-petit-bout-de-guadeloupe/

Chose promise, chose due! Je vous parle un peu de mon fabuleux voyage, en répondant aux questions que vous m’avez posées. Bien entendu, je développerais davantage dans mes prochains articles!

Qu’as-tu préféré en Guadeloupe ? Lili et CaroleBC
Tout!!! (Comment ça, c’est pas possible?) J’ai aimé la diversité que cette île propose surtout. On passe des plages de sable fin, à la foret tropicale en passant par un volcan, la mangrove… Cette île est épatante! Si je ne devais retenir qu’une chose… c’est trop difficile…allez, La Soufrière

et Les Saintes! De grands et magnifiques moments.

Es-tu plutôt Grande-Terre ou Basse-Terre ? Lili
Indiscutablement : Basse-Terre! Pour les mêmes raisons que celles dont je parlais au-dessus : la diversité, La Soufrière. Ce côté de l’île (à l’ouest) offre vraiment une multitude de paysages différents et il y a beaucoup plus de choses à y voir (à mon sens en tous cas).

Que recommanderais-tu? CaroleBC
De pouvoir faire comme nous, c’est-à-dire se partager entre les 2 côtés de l’île et de ne pas se contenter des plages. Il y a énormément de choses à voir et pour peu que l’on soit marcheur et curieux, ce serait dommage de passer à côté des jolies balades et du potentiel de cette île!

Comment va ton magnolia ?  Christelle
Hahaha, très bonne question ma cousine! Comme je le disais dans mon article Viens Petit Printemps, Viens…, ma grande crainte était que mon petit magnolia adoré fleurisse pendant mon absence et que j’en vois rien. Et alors? Tadam!!!

De quel côté de l’île étais tu ?  Champagne
Nous avons donc passé nos 5 premiers jours sur Grande-Terre (cf carte ci-dessus), nous avons fait une petite escapade de 3 jours aux Saintes et nous avons fini sur Basse-Terre pour nos 5 derniers jours. Nous sommes ravis d’avoir procédé ainsi, cela nous a vraiment permis de tout voir sans précipitation et surtout de bien profiter de chaque lieu.

C’était bien le sable entre les doigts de pied ? Georges
Ohlalalala, c’était trop bien! Je me suis même brulée.. mais je suis une guerrière, une vraie et j’y suis retournée tout de suite après! Plus sérieusement, ce qui nous a étonné, c’est de voir que le sable est plus épais que celui que l’on trouve dans notre Baie de Somme… le sable fin de Guadeloupe est donc un mythe! 😉

Vous êtes restés dans un seul endroit et vous faisiez des A/R chaque jour ou vous avez visité toute l’ile dans des hôtels différents à chaque fois ? Et si oui, comment vous vous êtes déplacés sur l’ile ? Faust’in
Nous avons pris en tout et pour tout 3 logements. Un ami nous avait conseillé de ne pas rester dans un seul et même coin pour éviter d’être tout le temps sur la route et il avait raison. L’île est petite, mais selon les endroits c’est assez montagneux et on peut facilement mettre une heure pour faire 40km. Cela aurait été une perte de temps et puis c’est cela nous a permis de bien nous imprégner des lieux où nous nous trouvions. Nous avions pris des gîtes afin de nous faire nous même à manger et pour nous déplacer, nous avions loué une voiture. Petit conseil à ce propos : si vous allez en Guadeloupe et que vous louez une voiture, ne prenez surtout pas le premier prix! Les voitures sont neuves, certes, mais ce sont de toutes petits cylindrées et elles n’ont aucune puissance.. et en Guadeloupe : ça grimpe fort! 🙂 Une erreur que nous ne referons pas!

Quelle a été ta soirée préférée? Quelle ambiance y avait-il? Danse, resto, bar? Et de décrire l’endroit également! Une fille à Paris
Il y en a eu plusieurs en fait.. les 2 très bons restos que nous nous sommes faits principalement. Le premier aux Saintes, en amoureux. Question ambiance nous avons été servis, les supporters des équipes locales qui venaient de jouer sont passés au loin tout en chantant, c’était très sympa! Sinon l’ambiance principale était quand même le calme et on était vraiment très bien dans ce restaurant. Le second était le dernier soir avec un ami qui était également présent sur l’île. Nous avions commencé la soirée avec mon homme en prenant l’apéro sur la plage et en regardant le soleil se coucher, avant de rejoindre notre ami dans cet excellent restaurant où nous avons mangé une énorme langouste, sur une terrasse au bord de l’eau… le pied quoi!

C’est quoi les plats typiques? Qu’est ce que tu as mangé là-bas? LMO et Madeleine Miranda
Les plats typiques… beaucoup de poulet et de poisson! Je me suis régalée en mangeant du poisson fumé, du colombo de poulet, du poulet au coco, du sorbet coco, de la mangue, des bananes, des bokits (sandwiches locaux), des accras, des boudins… bref du local et du très bon! Je me suis éclatée le bide et j’en redemande!

As-tu découvert des musiques traditionnelles? Est-ce que c’est cher? Madeleine Miranda
Ils écoutent beaucoup de zouk (que j’aime beaucoup) et de raggae. On pensait entendre des choses plus « métropolitaines » et en fait, à chaque fois que nous allumions la radio, nous pouvions zouker! Un soir aux Saintes, nous avons entendu Téléphone qui passait à fond dans un bar! Cela nous a fait tout drôle finalement!
Concernant le coût de la vie, tout ce qui est importé (charcuterie, laitage en autre) est plus cher que chez nous. Par contre, tout ce qui est local est selon quoi, aussi cher voir moins cher. Les baguettes de pain sont au même prix par exemple.. et les fruits bien moins cher. Il faut avant tout manger local afin de se régaler et de soulager son porte-monnaie!

Voilà, j’espère avoir répondu à toutes vos questions… La suite arrive bientôt, vous pourrez assouvir votre curiosité à chaque lieu que je vous présenterais. Et restez dans le coin, d’ici peu il y aura peut être même un petit cadeau à gagner… 😉

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!