Lalydo's Blog

Lalydo's life

Le Petit + du Dimanche : Maigrir 18 juillet 2010

J’adore Sanseverino (je vous ai déjà parlé de lui dans l’article Les Faux Talbins). J’aime son humour, sa musique jazzie à sonorités manouches… Bref, je suis fan!

Pour passer un bon dimanche, je vous présente une petite chanson légère, idéale en cette période estivale : Maigrir, issu de l’album Le Tango des Gens, sorti en 2001.


Elle va parler à beaucoup de monde, que ce soit pour les adeptes des régimes à l’année ou encore pour ceux qui se réservent cela pour rentrer dans le maillot avant de partir en vacances! 😉


Son site officiel : www.sanseverino.fr

Bon dimanche!!!

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!


 

Les Faux Talbins 24 février 2010

Filed under: musique — lalydo @ 08:00
Tags: , , , , , , , , ,

Les Faux Talbins Sansévérino

Quatrième album studio pour ce grand fan de musique manouche, après Le Tango des Gens, Les Sénégalaises et Exactement. Cet auteur-compositeur-interprète parisien d’origine napolitaine, qui manie sa guitare comme Django Reinhardt (et qui est lui aussi autodidacte, voir mon article ici) nous a habitué aux rythmes endiablés du jazz manouche et du swing. Avec ce nouvel opus, il nous démontre qu’il ne cantonne pas à un genre, puisqu’il explore d’autres horizons musicaux tels que la country, le blues et le rock. Ses textes, toujours aussi teintés d’humour décalé que dans les albums précédents, sont empreints d’un peu plus de noirceur.

J’avoue avoir été un peu surprise lors de ma première écoute. Si j’aime Sansévérino, c’est justement parce qu’il fait du manouche… et là, en fait… non! Ou en tous cas très peu… Mais à force d’écouter et de faire surtout attention aux paroles, on se laisse vite prendre au jeu, car si la base musicale n’est plus la même, on retrouve bien la pâte Sansévérino. J’aime toujours autant sa manière de raconter des histoires avec humour et j’ai eu l’impression en écoutant ce nouvel album, d’être replongée dans les films noirs à la Audiard et son parlé argot (lui-même revendique d’ailleurs ce ton sur l’album). Un pur moment de franche rigolade! Il voulait nous montrer que son univers musical ne s’arrête pas au jazz manouche et il a eu raison! Sa reprise de La Salsa du Démon est un régal et sa version française de A Boy Named Sue de Johnny Cash (chanson que je connaissais pas) est une vrai moment de bonheur! En fait elles ont toutes un petit quelque chose d’unique mais cela va commencer à devenir compliqué si je vous parle de tout… Ah oui et un autre excellent moment dans cet album… Dimanche dernier, une sorte de comptine assez… particulière!

Prochaine étape (enfin j’espère) aller le voir sur scène, mais pour l’instant, il n’a pas l’air de vouloir passer près de chez moi…pfffff…

A voir, son site officiel et son MySpace