Lalydo's Blog

Lalydo's life

Le Jeu de la Mort 19 mars 2010

Mercredi soir, j’ai regardé le documentaire diffusé sur France 2, Le Jeu de la Mort.  Cette émission fait écho à l’expérience réalisée en 1963 à l’université de Yale par le psychologue Milgram, au cours de laquelle des cobayes interrogent un acteur (ce qu’ils ignorent) qui est sensé avoir retenu une liste de mot. Chaque mauvaise réponse doit être sanctionnée d’un choc électrique. Bien entendu, les cris et les décharges sont faux mais  il résulte de cette expérience que 62% des participants continuent le jeu car ils se contentent d’obéir.

image programme-tv.net

Sur ce principe, le documentaire de Christophe Nick veut démontrer les dangers de la télévision, et en particulier de la télé-réalité, en réitérant cette expérience sous forme de jeu télévisé. Les questionneurs, sous l’influence de la présentatrice, sont cette fois 81% à aller jusqu’au bout.

Ce documentaire, largement décortiqué et analysé par des chercheurs et des psychologues, comme Jean-Léon Beauvois, tente de nous démontrer les dérives de la télévision et son influence tout en insistant bien sur la notion d’obéissance, tout comme dans la première expérience de Milgram. On pourra dire que cette émission loin de faire l’unanimité, aura fait couler beaucoup d’encre… J’ai tendance à penser que la télévision qui cherche à cracher dans la soupe en nous montrant les dérives de ce qui la fait vivre, c’est un peu l’hospice qui se fout de la charité… On est en droit de se demander quand s’arrêtera la manipulation… Mais ce n’est pas de ce sujet que je voulais parler ici.

Ce qui est le plus impressionnant, surtout au vu de l’expérience de Milgram qui n’a vraiment rien à voir avec la télévision, c’est de mettre en avant l’obéissance dont peuvent faire preuve certaines personnes dans une situation qui les met en position de bourreaux. Cela ne vous rappelle pas un de mes sujets de lecture privilégiés???

Dans le documentaire, tout tourne autour de la télévision mais ce que j’en ai retenu, ce sont les notions avancées par les psychologues qui interprétaient les comportements des candidats. Ces gens, issus de toutes les couches sociales, se sont retrouvés face à une même situation, qui les éloignaient de leurs valeurs sociales ou même culturelles, et qui les projette seuls, dans une situation inconnue et inhabituelle face à laquelle ils ne savent comment réagir. Il est démontré que par notre éducation et la société dans laquelle nous vivons nous conditionne à une certaine obéissance (à nos parents, aux lois…) et que face à une perte de repères de ces valeurs, l’être humain se retrouve à obéir plus ou moins aveuglement à une autorité qui les rassure (ici la présentatrice qui les encourage sans cesse à continuer). C’est toute l’explication de tous ces actes barbares perpétués sous différentes dictatures! C’était tout l’intérêt de l’émission qui, par  cette expérience, nous démontrait que encore aujourd’hui l’Homme est encore capable de commettre des horreurs. Malheureusement cela n’a pas été assez mis en avant et toute l’émission a tourné autour du thème télévisuel. Ce qui est vraiment dommage car Le Jeu de la Mort aurait pu, pour ma part, avoir cette notion instructive sur un sujet qui me parait, aujourd’hui encore, être primordial (mais là, bien entendu, cela n’engage que moi, hein…). Alors oui, je suis un peu déçue de l’orientation choisie mais j’ai quand même appris énormément et cette émission vient vraiment en prolongement de mes dernières lectures (Le liseur, La vague…), ce qui l’a rendue d’autant plus intéressante!

Je conseille ce documentaire mais pas sous l’aspect dont il nous est présenté… Cela fait longtemps que l’on sait que la télévision nous prend pour des c_ _ _  😉 !!!