Lalydo's Blog

Lalydo's life

L’Ecosse par La Fille de Service 4 avril 2011

Filed under: blogosphère — lalydo @ 05:00
Tags: , , , ,

Lalydo est partie… au soleil (Veinarde). Étrangement à sa place, si je devais partir en voyage de noces (millésime de mariée 2010, je pourrais très bien roucouler en lune de miel, si je ne m’étais pas achetée un monospace), je serais attirée par le climat plus frais et pluvieux de l’Écosse. Et pas uniquement parce que j’ai épousé un homme en jupe à carreaux…

Avant de nous enfoncer dans les High Lands, je me roulerais par terre pour que l’écossais accepte de m’emmener voir la Roue de Falkirk, un modèle unique d’ascenseur à bateaux rotatifs. Cet ouvrage d’art (comme dirait feu mon grand-père ingénieur spécialiste des constructions de ponts et de barrages), unique au monde permet de relier le Forth and Clyde Canal à l’Union Canal, périple qui s’effectuait par le biais de 11 écluses avant l’inauguration en 2002 de la Falkirk Wheel. Cette roue de 35 mètres de diamètre permet grâce à ses 2 caissons de faire monter et descendre simultanément les bateaux sur un dénivelé de 25 mètres. La rotation prend environ 5 min.

Après avoir admiré cette prouesse technique qui me fascine, on s’aventurerait à déguster le plat typique du pays fait de panse de brebis farcie, le haggis, tout en célébrant la mémoire du poète Robert Burns même si nous ne sommes pas un 25 janvier. En effet, c’est à cette date, qui correspond à celle de la naissance de cet homme, que les écossais se réunissent pour le déguster. Pour se faire, un maître de cérémonie, un orateur et un joueur de cornemuse sont requis. Quand le plat est présenté à table tout le monde se lève et applaudit. Un toast est porté et chaque invité est servi. Puis un hommage est rendu au poète, véritable icône de la culture écossaise. Le repas est ponctué de chants et de lectures de poèmes. C’est un moment très joyeux où femmes et hommes se portent mutuellement un toast qui se doit d’être mordant et drôle sans verser dans la méchanceté. Tous doivent participer et en fin de soirée, on vote pour la meilleure intervention, le plus beau poème. Seules les personnes ayant aidé à la confection du haggis et au service peuvent en être dispensées. Une fois le repas terminé, le maître de cérémonie remercie tout le monde et Auld Lang Syne est entonné, une sorte d’équivalent de « ce n’est qu’un au revoir mes frères » qui met un point final à cette célébration.

Pour finir nous ne manquerons pas d’assister à des Highlands Games disputés tout au long de l’année. Ces rencontres sportives sont l’occasion de promouvoir la culture écossaise : défilés de joueurs de cornemuses, tir à la corde et lancer de troncs d’arbre sont les aspects les plus emblématiques de ces jeux où chaque homme porte fièrement son kilt dont le tartan symbolise l’appartenance à son clan.

Merci à Georges du blog La Fille de Service pour cet article! Je vous invite à visiter son blog. Je suis à peine partie en Guadeloupe, que j’ai déjà très envie de repartir pour l’Écosse! Et vous? Vous connaissez?