Lalydo's Blog

Lalydo's life

Balade en Baie de Somme : Plage de la Maye et Balade en Haute-Somme : Eclusiers-Vaux 20 septembre 2010

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2010/09/balade-en-baie-de-somme-plage-de-la-maye-et-balade-en-haute-somme-eclusiers-vaux/

Pendant ma petite semaine de vacances, nous avons fait 2 petites balades. Nous sommes retournés à la Plage de la Maye en Baie de Somme et nous avons découvert une très belle « randonnée » en Haute Somme, à Eclusiers-Vaux.

A la Plage de la Maye (voir article : Balade en Baie de Somme : Plage de La Maye, Le Crotoy, St Valéry et Balade en Côte d’Opale : Le Touquet) nous avons eu un vent phénoménal, un ciel complètement gris… bref, pour un 15 août, c’était pas terrible.

Heureusement, le lilas de mer était fleuri…

et malgré un ciel gris, le paysage est toujours aussi magnifique…

Mais le mauvais temps (pluie, vent, températures descendues à 15°c) ont eu raison de nous et nous ne sommes restés que 24h en Baie de Somme.

Mais dans la semaine, le beau temps (ou un temps plus raisonnable) a fait son apparition et nous avons pu nous balader à une trentaine kilomètres de la maison, en Haute-Somme (voir article : Balade en haute-Somme : Cléry-sur-Somme et Frise), à Eclusiers-Vaux, plus précisément.

2 balades partent du belvédère de Vaux, l’une de 3 km et l’autre de 8. Vu l’heure déjà avancée, nous avons choisi le parcours le plus court mais selon leurs indications, le plus difficile : balade dite « Le larris de la Montagne de Vaux« . Qu’est-ce que des larris? Ce sont des coteaux calcaires, typiques du paysage picard, qui offrent une végétation particulière à cause d’un sol aride. Autrefois, c’étaient les moutons qui permettaient l’entretien des pelouses. Aujourd’hui, ce sont les chèvres.

Le début de la balade est prometteur, la vue sur les étangs est magnifique.

Nous avons à peine parcouru 1km, que nous tombons sur une petite chapelle, au milieu de la végétation. Malgré son emplacement, elle n’est pas abandonnée, une bougie brûle sur l’autel et des bancs sont installés.

Juste après cette petite chapelle, nous accédons aux larris et comprenons pourquoi la balade est considérée comme difficile, vu l’étroitesse du chemin à emprunter et surtout le dénivelé du coteau!

La balade se poursuit en contrebas, le long des étangs et le petit chemin en haut à gauche, est celui emprunté quelques instants plus tôt… impressionnant, hein?

Avant de remonter au point de départ, les étangs avec leurs barques…

Une très jolie promenade, dans des paysages vraiment magnifiques. Nous retournerons faire celle de 8km, qui beaucoup plus douce… vu que nous n’avons pas trouvé celle-ci difficile, l’autre sera une balade de santé! 😉

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!