Lalydo's Blog

Lalydo's life

Shrek 4 – Il était une Fin 31 décembre 2010

Filed under: Cinéma — lalydo @ 06:00
Tags: , , , ,

Une année se termine, une saga aussi!

Shrek 4 – Il était une Fin

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants…Pas chez Shrek! Alors que tout va le mieux dans le meilleur des mondes, Shrek s’ennuie. Les enfants, le train-train quotidien… il regrette le temps où il était redouté. Il rencontre le nain Tracassin qui lui en veut depuis des années d’avoir sauvé Fiona. Il lui propose alors un marché : une journée d’ogre répugnant sans femme et enfants contre une journée de la vie de Shrek. Le pacte s’avère quelque peu vérolé…

Enfin une saga qui sait s’achever! Je suis d’avis que toutes les bonnes choses ont une fin et qu’il faut savoir s’arrêter. Shrek a toujours su être drôle et innovant, j’ai toujours pris beaucoup de plaisir devant les différents épisodes, mais j’ai horreur des films qui continuent indéfiniment et finissent par saouler. Shrek en était encore loin mais je trouve que ce dernier épisode commençait à montrer un peu d’essoufflement.

C’est toujours aussi drôle, le graphisme est encore  pus beau (le détail dans les poils de l’âne ou du chat sont impressionnants), mais malgré tout la surprise n’est plus au rendez-vous. Au même moment était sorti Toy Story 3 et pour une suite, je l’ai trouvé bien plus innovante et drôle que ce film. J’ai bien ris, comme avec les 2 précédents, mais j’avoue ne pas avoir pris autant de plaisir qu’avec le premier. Le premier était vraiment un ovni à l’époque dans les films d’animations et cet aspect nouveau m’avait énormément plu. On sent que le filon est un peu usé et que le scénario n’est pas aussi bien ficelé, peut être plus au profit d’un schéma conventionnel qui le rend plus passe-partout.

Malgré tout, un bon film d’animation qui se regarde avec facilité et plaisir mais j’en attendais plus des studios Deamworks!

Shrek 4 – Il était une Fin

Année de production : 2010

Pays de production :États-Unis

Réalisateur :Mike Mitchell

Voix originales : Mike Myers (Shrek) – Eddie Murphy (L’âne) – Cameron Diaz (Fiona) – Antonio Banderas (Le Chat Potté) Walt Dohrn (Tracassin)

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Mary et Max 22 septembre 2010

Filed under: Cinéma — lalydo @ 06:00
Tags: , , , , ,

Mary et Max

Mary, une fillette australienne de 8 ans, n’a pas d’amis. Un jour, elle décide d’écrire une lettre à un américain pour en avoir plus sur le pays. S’ensuit une correspondance sur plus de 20 ans avec Max, un new-yorkais atteint du syndrome d’Asperger.

J’ai été très surprise en découvrant ce film. J’avais vu la bande annonce bien sûr, mais je ne pensais pas me retrouver face à ce genre d’histoire. On part d’un schéma « classique » : une petite fille, qui n’a pas d’amis, envoie un jour une lettre à un parfait inconnu et noue une correspondance avec celui-ci. Seulement, cet inconnu est atteint d’une maladie proche de l’autisme qui affecte énormément sa vie sociale : il a peur des autres et les angoisses de ses congénères le terrifient. Il est aussi question d’alcoolisme, de suicide, des différences, de la place de chacun dans la société… bref, on est loin des contes enfantins! J’ai donc été agréablement surprise par les thèmes abordés, qui nous changent un peu des bluettes que l’on nous sert habituellement.

Techniquement, ce film est une merveille. J’ai toujours été fascinée par l’animation en pâte à modeler et c’est, une fois encore, une réussite. Chaque univers est défini par une dominante de couleur sombre (marron pour Mary et gris pour Max) qui définit bien les personnages et accentue leur incapacité à trouver leur place dans la société qui les entoure, comme si ces couleurs mettaient l’accent sur leur tristesse, sur le poids qu’ils trainent. Seules quelques petites touches de couleurs égayent l’image comme lorsqu’ils reçoivent leurs lettres ou leurs cadeaux. Ce film est vraiment très beau et réussi à créer son propre univers.

Côté scénario, je suis moins emballée. Les thèmes abordés sont vraiment très intéressants (j’ai appris ce qu’était le syndrome d’Asperger) et l’histoire mêle humour et dramaturgie avec beaucoup de brio. Malgré tout, passé la première 1/2 heure, j’ai trouvé que le film se trainait en longueur sans jamais vouloir aller vers la conclusion. Il est vrai que les thèmes abordés ne méritaient pas une fin bâclée avec légèreté, mais à un moment j’ai décroché et j’ai eu du mal a rester captivée par l’histoire. Au début, on rit, on s’émeut mais il arrive un moment dans le film, où je n’ai plus trouvé d’émotions et j’ai fini par m’ennuyer. Ce qui est vraiment dommage car le sujet est vraiment très très intéressant et surtout très actuel.

Un film film que je conseille vraiment aux plus grands, c’est un joli film d’animation!

Mary et Max

Année de production : 2010

Pays de production : Australie

Réalisateur : Adam Elliot

Voix originales : Toni Collette (Mary) – Philip Seymour Hoffman (Max) – Barry Humphries (le narrateur)

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Simon’s Cat 23 août 2010

Filed under: Art — lalydo @ 06:00
Tags: , , , ,

Grâce à mon homme, j’ai découvert ce weekend ce charmant petit minou…

Un adorable, quoiqu’un peu remuant, petit chat qui collectionne les conneries. L’auteur, Simon Tofield, a bien su croquer les travers de nos amis les félins et quand on regarde ces petites vidéos de 2 min et que l’on est propriétaire d’un chat, on s’y croirait!!!

Je vous invite à découvrir Simon’s Cat, vous allez adorer avoir un chat!!! 😉

Le site officiel (en anglais) : www.simonscat.com

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Toy Story 3 19 juillet 2010

Filed under: Cinéma — lalydo @ 06:00
Tags: , , , , , , , , , ,

Toy Story 3

Le moment est arrivé pour Andy de se rendre à l’université. Les jouets sont inquiets : vont ils partir à la poubelle? Être rangés au grenier? Suite à une erreur, ils se retrouvent dans une garderie, où ils sont accueillis comme des rois par les anciens jouets. Mais Woody, Buzz et leurs amis vont vite déchanter car des bambins plus agités les uns que les autres les maltraitent. Il devient alors urgent de s’enfuir, mais les autres jouets ne l’entendent pas de cette oreille…

Il y a 15 ans sortait le premier opus de Toy Story, le premier film entièrement réalisé en images de synthèse, la première création des Studios Pixar. Le début d’une longue série de films issus de ces studios, qui ont révolutionné le monde de l’animation.

J’ai adoré les 2 premiers Toy Story et j’attendais avec impatience, la suite des aventures de Woody, Buzz, Monsieur Patate et de tous leurs amis. Et je n’ai pas été déçue! Ce 3° épisode est peut être même le meilleur des 3!

Quand un filon marche bien et que l’on tente des suites, on peut s’attendre au pire. Ici, ce n’est vraiment pas le cas. Toy Story 2 n’avait pas été décevant et le troisième montre bien que chez Pixar, ils ont de la ressource même pour une suite. Ce film est réussi aussi bien sur le fond que sur la forme. L’arrivée de nouveaux personnages, l’ours Lotso, Ken et Barbie, de nouveaux lieux, permettent déjà au scénario de ne pas tourner en rond et de créer une nouvelle intrigue. L’histoire est d’ailleurs menée tambour battant, car on ne s’ennuie pas une seule seconde.

Le réalisateur réalise un coup de génie en alliant l’humour et l’émotion. Encore plus que dans les précédents, nous retrouvons notre âme d’enfant et la nostalgie prend le dessus lors de certains passages. C’est quand même bien la première fois que je verse ma petite larme devant un dessin animé! L’histoire est vraiment prenante et très bien ficelée, bien plus que lors d’un dessin animé ordinaire. L’humour est toujours aussi présent, j’ai encore plus ri, au point d’avoir des fous rires! Ken et Buzz en sont la cause (je ne peux rien raconter) mais ils sont à se tordre de rire!

Quant à l’esthétique… les films sont de plus en plus beaux! Quel travail dans le détail et les expressions des visages sont époustouflantes! Un vrai chef d’œuvre!

On ressort de la salle, bluffé, attendri, amusé…on est retombé en enfance pendant 1h40 et quel pied!!!

Toy Story 3

Année de Production : 2010

Pays de production : États-Unis

Réalisateur : Lee Unkrich

Voix originales : Tom Hanks (Woody) –  Tim Allen (Buzz) – Michael Keaton (Ken) – Jodi Benson (Barbie)

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Numéro 9 7 mai 2010

Numéro 9 (9)

Dans un futur proche, un savant crée de petites créatures. C’est ainsi que 9 (la neuvième et dernière poupée) ouvre les yeux sur un monde dévasté par la guerre. Il rencontre ses congénères qui vivent cachés pour échapper à une machine folle. En la combattant, 9 déclenche accidentellement une machine encore plus puissante qui voudra leur perte à tous.

Un film d’animation, et produit de surcroit par le génialissime Tim Burton, cela avait de quoi être très alléchant! Oui… mais non. Esthétiquement c’est beau : un décor post-apocalyptique, une ambiance assez sombre… tout est fait pour nous plonger dans l’ambiance dès le départ. Mais malgré de gentils petits personnages qui se battent pour sauver leurs vies et celle de l’humanité, j’ai trouvé le film longuet, l’action a du mal à se mettre en place. Le scénario aurait pu être plus abouti, plus creusé. Ce film est à la base un court métrage et j’ai eu l’impression que le réalisateur Shane Acker a vraiment eu du mal à adapter son scénario pour un long métrage. Trop de longueurs, des impressions que l’histoire tourne un peu en rond… comme s’il cherchait à combler son scénario de départ pour tenter de le faire durer 1h10!

L’idée est bonne, surtout celle de mettre en avant ces petites créatures, pour autant je n’ai pas réussi à m’attacher à elles. J’ai suivi leurs aventures avec intérêt, mais sans grande passion. Je ne me suis jamais émerveillée comme devant d’autres films d’animation qui m’en ont mis plein la vue.

En bref, c’est sympa mais il manque un je-ne-sais-quoi qui aurait pu faire toute la différence. Il est beau mais ne se démarque pas suffisamment pour devenir une référence dans les films d’animation.

Numéro 9 (9)

Année de production : 2008

Pays de production : États-Unis

Réalisateur : Shane Acker

Voix originales : Elijah Wood (9) – Jennifer Connelly (7) – Christopher Plummer (1) – Martin Landau (2) – John C. Reilly (5) – Crispin Glover (6)

Retrouvez moi sur Facebook ou Hellocoton!