Lalydo's Blog

Lalydo's life

Balade aux Saintes : Le Bourg et La Baie 3 juin 2011

Filed under: balade,Guadeloupe — lalydo @ 05:00
Tags: , , ,

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2011/06/balade-aux-saintes-le-bourg-et-la-baie/

Aujourd’hui, je vous emmène aux Saintes. Aaaaaaaaaah… Les Saintes... notre coup de cœur, un vrai paradis sur terre. Nous y avons passé 3 jours idylliques et le départ a été, pour mon homme et moi, un vrai déchirement.

Les Saintes sont un archipel d’îles situées à une quinzaine de kilomètres au Sud de Basse-Terre. Sur les 7 îles qui composent l’archipel, seules 2 sont habitées : Terre de Haut et Terre de Bas.

L’île la plus active au niveau touristique est Terre de Haut. Les touristes ou même les guadeloupéens viennent passer la journée sur l’île vers 9h, louent un scooter et repartent vers 17h avec la dernière navette.

C’est donc ainsi que nous avons pris une navette à 7h en partance de St François (Grande-Terre) pour 1h30 de traversée et surtout un arrêt à Marie-Galante. Nous avons longuement hésité entre cette île et les Saintes, et l’aperçu que nous avons eu de Marie-Galante, nous a fait dire que lors de notre prochain voyage en Guadeloupe, nous y ferons un arrêt!

L’activité principale de « l’île aux 100 moulins » est principalement rurale avec notamment la production d’un rhum à forte teneur en alcool. Les récoltes se font encore avec des chars tirés par des bœufs et il se dit que Marie Galante donne un aperçu de la Guadeloupe, il y a une quarantaine d’années. Dans tous les cas, ce que nous en avons vu du bateau, nous a donné très envie!

Il nous avait été dit que pendant la traversée, nous aurions peut-être la chance d’apercevoir des baleines car nous étions en pleine saison. Nous n’avons vu que des poissons-volants et pour une première, j’avoue que c’est déjà pas mal!

Et les Saintes ont pointé leur nez… Waouh!

L’arrivée dans la baie nous hypnotise et déjà, on se sent dans un autre monde, loin de la Guadeloupe… étrange, non? 😉

Au bout du débarcadère, c’est très coloré, très accueillant…

et la petite rue commerçante nous confirme cette première très bonne impression, c’est chaleureux et plus intimiste (malgré les nombreux touristes).

Pour prendre notre logement, nous avions réservé un taxi, car cela monte beaucoup, mais vraiment beaucoup, beaucoup… et vu nos gros sacs chargés de provisions, cela valait mieux. Pour se déplacer sur l’île, comme je vous le disais plus haut, le moyen le plus utilisé est le scooter (ou ses pieds), les voitures étant normalement interdites. Mais comme nous l’expliquais le chauffeur, cette interdiction est sous le coup d’un arrêté municipal et beaucoup de gens passent outre et font entrer de plus en plus de véhicules.

Avant de vous montrer de nombreuses images, laissez moi vous montrer la vue que nous avions de notre petit appartement :

Il y a pire comme vue pour prendre son petit déj, non? 😉 Et le soir, nous avions le droit à ce genre de spectacle…

C’était très calme et le soir nous pouvions voir les lumières de Trois Rivières briller au loin… nous étions au paradis, j’vous dis!

Allez, trêve de blablas, je vous emmène visiter le bourg et la baie. On parie que vous serez conquis? 🙂

Alors? Charmés??? Sur ce coup là, je vous ai inondé de photos mais j’ai vraiment eu du mal à faire un choix drastique… Ça ira mieux la prochaine fois!

Office Municipal du Tourisme Terre de Haut
Rue Jean Calot
BP 10
97 137 Terre de Haut
05 90 99 58 60
www.omtlessaintes.fr

Prochaine balade : Les plages des Saintes.

Pour voir ou revoir mes précédentes balades : Balade en Guadeloupe : Sainte Anne,
Balade en Guadeloupe : La Pointe des Châteaux
Balade en Guadeloupe : La Porte d’Enfer et La Pointe de la Grande Vigie

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Balade en Guadeloupe : La Porte d’Enfer et la Pointe de la Grande Vigie 27 mai 2011

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2011/05/balade-en-guadeloupe-la-porte-denfer-et-la-pointe-de-la-grande-vigie/ 

Après avoir visité la pointe la plus à l’Est de la Guadeloupe, nous voici à la pointe la plus au Nord.

Sur le chemin, après un arrêt au Moule, nous avons roulé dans la campagne et nous sommes tombés par hasard sur les ruines de la Mahaudière (voir plan). Cette ancienne sucrerie s’étendait sur plusieurs hectares, mais aujourd’hui c’est sur quelques centaines de mètres carrés que l’on peut découvrir ce qu’il en reste, au milieu des champs de canne à sucre, des vaches, des éoliennes, des épaves de voitures et des petits cochons!

Nous étions en pleine récolte de canne à sucre, nous avons croisé quelques camions qui chargeaient la canne vers la rhumerie la plus proche. En passant à côté d’ailleurs, alors que nous ne l’avions pas encore vu, une odeur de rhum nous chatouillait les narines… c’était assez drôle! Elle se visitait mais nous ne nous sommes pas arrêtés, pensant ne pas avoir trop de temps devant nous.

Au milieu de la végétation nous avons vu ce qui est malheureusement un décor récurrent, des épaves de voitures. En effet, pour ne pas payer de taxe de destruction, les véhicules sont abandonnés un peu partout sur l’île et souvent dans des endroits sauvages…

Notre rencontre la plus surprenant fut avec des petits cochons! Alors que nous visitions le site, dans un bosquet nous avons entendu bouger. Nous pensions nous retrouver face à des chèvres (il y en a énormément!!!) et en me penchant pour voir ce qu’il y avait dans les arbustes, je me suis retrouvée nez à nez avec une dizaine de petits cochons trop mignons!

Notre arrêt suivant s’est fait à la Porte d’Enfer et son lagon.

Naturellement protégé des courants et des vagues par deux falaises, le lagon est un lieu magique. L’eau bleu turquoise et sa température ne peut que convaincre les plus réfractaires à la baignade! 😉

A cet endroit, nous avons vécu une chose assez rigolote. Vu la chaleur, nous étions en train de rebrousser chemin. Sur le parking, nous avons eu la grande surprise de croiser notre ami qui était lui aussi présent en Guadeloupe mais de l’autre côté de l’île! Alors que nous avions prévu de nous voir en deuxième semaine, cette rencontre était le plus total hasard et cela s’est joué à une poignée de seconde avant que l’on se loupe définitivement. Nous sommes du coup allés faire un sentier de douaniers en sa compagnie et nous avons bien fait car nous aurions loupé un merveilleux paysage, dont le Trou de Madame Coco, grotte dans laquelle les vagues vont s’écraser avec force et vu du haut des falaises, le spectacle est très impressionnant.

Nous avons finalement passé la journée ensemble et après un rapide petit déjeuner, avons profité de la baignoire du lagon, avant d’aller à la Pointe de la Grande Vigie.

Cette pointe calcaire qui s’avance dans l’océan Atlantique, offre un paysage à couper le souffle sur les falaises de la côte. Du haut de ses 80m, nous dominons la pointe septentrionale de la Guadeloupe et on ne peut rester insensible devant un tel environnement.

A cette heure, la lumière déclinante du jour apportait encore pus de charme aux lieux et grâce aux explications de notre ami, déjà venu l’année précédente, nous avons bien profité de notre visite. Ce fut une magnifique journée et le hasard nous l’a rendu encore plus intéressante! 😉

Prochaine balade : Les Saintes

Pour voir ou revoir mes précédentes balades : Balade en Guadeloupe : Sainte Anne,
Balade en Guadeloupe : La Pointe des Châteaux

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Balade en Guadeloupe : la Pointe des Châteaux 20 mai 2011

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2011/05/balade-en-guadeloupe-la-pointe-des-chateaux-et-lanse-de-la-gourde/

Suite de notre séjour en Guadeloupe. Cette fois-ci, je vous emmène à la pointe la plus à l’Est de l’île : La pointe des Châteaux.

Cette avancée rocheuse rappelle très étrangement la… Bretagne!

Les vagues de l’Océan Atlantique se fracassent sur les hautes falaises de la pointe et offrent un paysage extraordinaire, bien loin des clichés que l’on pourrait se faire des côtes guadeloupéennes. Les vagues ont tellement creusé les roches qu’elles sont coupantes (et les balades en chaussures de marche sont fortement conseillées) et la baignade est carrément interdite.

Chaque année, des pans entiers de falaises tombent sous la force des vagues et grignotent un peu plus le site.

C’est un lieu très visité en Guadeloupe et de nombreux sentiers de randonnée se créent afin de faciliter les balades. De la pointe, on a une superbe vue  sur la Désirade (l’ile que l’on voit en fond ci-dessous) d’un côté,

et sur l’avancée rocheuse, son unique route et toutes ses anses.

Au sommet de la pointe, une croix au pied de laquelle de nombreuses offrandes sont régulièrement déposées.

Cette balade, surprenante, fait partie des sites les plus intéressants à visiter de Grande-Terre.

Sur le chemin du retour, nous avons fait un arrêt à l’Anse à la Gourde, une des plages qui se trouve le long de la route qui mène à la pointe. Cette plage, protégée par le barrière de corail, est assez sauvage.

Nous nous sommes posés quelques instants sur cette page afin de profiter de la fin de la journée, après la bonne marche que nous avions effectué un peu plus tôt. Il n’y avait pas grand-monde et ce fut un bon moment de détente. Dommage que le soleil nous a fait faux-bond à ce moment là!

Prochaine balade : La Pointe de la Grande Vigie et la Porte d’Enfer.

Pour voir ou revoir ma précédente balade : Balade en Guadeloupe : Sainte Anne.

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Balade en Guadeloupe : Sainte Anne 13 mai 2011

Depuis le temps que vous l’attendiez, la voici, la voilà : la Guadeloupe!!! Après m’être bien demandée comment j’allais vous embarquer avec moi sur cette île fantastique, j’ai fini par prendre la décision de vous faire un billet par lieu. Et aujourd’hui, je vous emmène à Ste Anne, située en Grande-Terre, première partie de notre séjour.

Située à une vingtaine de kilomètres à l’est de Pointe-à-Pitre, cette ville est le lieu touristique par excellence. Les plages de Ste Anne et de ses environs, comptent parmi les plus belles de l’île et de nombreux complexes hôteliers s’y sont installés. C’est ici que nous avons pris notre première location, un gîte en bord de mer avec ponton privatif… le pied total!!!

Ste Anne est célèbre pour ses plages mais le bourg, ravagé par le cyclone Hugo est en piteux état, seuls les abords de mer ont du charme, notamment avec les marchés aux épices.

Les maisons sont anciennes, assez mal entretenues mais très colorées. Ce qui m’a frappé, ce sont les compteurs électriques directement sur les poteaux et le nombre de fils incalculables! Un sacré bazar!

La place sur laquelle se trouvent l’église et la mairie, est quand à elle bien plus récente et bien mieux entretenue. Il suffit de voir l’église pour s’en rendre compte.

Ce que j’ai beaucoup aimé à Ste Anne, c’est le port et ses nombreux petits bateaux de pêche.

Ce sont de petites embarcations très modestes, terrain de jeu des cormorans lorsqu’elles sont au port.

Les cormorans sont d’ailleurs très impressionnants lorsqu’ils volent au-dessus de nous. Lors de notre première balade dans Ste Anne, le temps était à l’orage et les voir voler ainsi en cercle concentrique au-dessus du port, leur donnait un air inquiétant!

Comme je vous le disais au début de l’article, Ste Anne est surtout connue pour ses plages. La plus réputée est la Plage de la Caravelle, qui est une plage publique mais avant tout celle du Club Med. Grâce à sa forme en demi-lune, elle offre à la fois des vagues pour les véliplanchistes et autres kite-surfeurs et également une plage à l’abri du vent pour ceux qui préfèrent se faire dorer au soleil. La plage de la Caravelle est une des plus belles plages de sable blanc que nous ayons vu durant notre séjour.

On accède à la plage par un chemin bordé de cocotiers qui longe la mer,

et offre un beau terrain de jeu aux véliplanchistes.

Et au bout de ce chemin, la plage paradisiaque!

Victime de son succès, elle est très fréquentée mais véritablement à voir lors d’un séjour à Ste Anne!

Autre très jolie plage à voir, située à la sortie de la ville : la plage de Bois Jolan. Bien plus sauvage que la précédente, elle est comme toutes les plages de la côte protégée par une barrière de corail, qui rend la baignade très agréable car à l’abri de tous courants. Nous l’avons découverte à la fin de la journée, lorsque le soleil se couchait et c’était fantastique!

Ste Anne nous aura permit de profiter, non pas du plus beau coucher de soleil, mais du plus beau lever de soleil, le premier matin à 6h. Nous sommes allés l’admirer au bout de notre ponton et avons assisté à un moment inoubliable!

Pour résumer, Ste Anne est une très belle station balnéaire pour qui veut profiter de la mer et uniquement de la mer. Mais pour découvrir l’île et tous ses charmes, ce n’est pas ici qu’il faut passer toutes ses vacances!

Mairie de Ste Anne
Place Schoelcher
97 180 Ste Anne
05 90 85 48 60
www.ville-sainteanne.fr

Prochaine balade : La Pointe des Châteaux

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Petits souvenirs créoles (cadeau inside) 2 mai 2011

Filed under: Cadeaux,Guadeloupe — lalydo @ 05:00
Tags: , , , , ,

Qui dit vacances, dit souvenirs. Je vous montre ce que l’on a ramené?

Pour ne pas perdre le taux d’alcoolémie local, nous avons bien entendu ramené du rhum! Mais du rhum arrangé : maracudja (fruit de la passion) pour mon homme, coco pour moi et ananas pour… nous! 😉

Des épices, bien entendu, pour cuisiner créole : (de gauche à droite) du colombo et des graines à roussir pour préparer du poulet au colombo, un mélange pour tisane et (au fond) un mélange d’épices pour la sauce chien ou sauce créole, une sauce épicée que l’on peut manger avec des acras.

Le rhum et les épices viennent du marché de Basse-Terre et ont été acheté chez Marcellia, une dame adorable. Si vous passez par Basse-Terre, allez sur son stand, le choix est impressionnant et l’accueil, fabuleux!

Aux Saintes, la dame qui s’occupait de nous, nous a offert un livre écrit conjointement entre les propriétaires de notre logement, Pierre Séguret et Catherine Voglimacci, et une aquarelliste locale, Cathy Régnier. Ce livre raconte l’île, il est magnifique et c’est un très beau cadeau, qui nous a beaucoup touché.

Au gré de nos balades, nous avons ramassé diverses choses que nous avons décidé de ramener. A gauche, peut être une cabosse de cacao (c’est assez incertain.. 😉 ), au centre la cosse d’un tulipier (un arbre qui fournit de belles fleurs rouges que nous n’avons pas eu la chance de voir) et à droite une calebasse, offerte par une amie.

Cette même amie nous a également offert des piments végétaliens. Pourquoi végétaliens? Parce qu’ils remontent la saveur d’un plat sans être pimentés.

Et elle m’a également fait cadeau de cette petite merveille, la perle de zanzibar. J’en suis fan! Merci Céline! 😉

Et puisque nous parlons cadeau, j’en ai un pour vous! Je vous propose de participer à un petit jeu afin de gagner un lot d’épices : colombo, coriandre, safran, fénurec et coco.

Pour participer rien de plus simple. Je veux que vous me donniez le nom créole de cet adorable petit crabe de terre :

Pour éviter la triche (oui, oui.. 😉 ), je vais modérer les commentaires jusqu’à la fin du jeu. Vous avez jusqu’au 8 Mai minuit pour participer, un tirage au sort désignera le gagnant!

A vos claviers! Prêts? Partez!!!

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

Un petit bout de Guadeloupe 22 avril 2011

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2011/04/un-petit-bout-de-guadeloupe/

Chose promise, chose due! Je vous parle un peu de mon fabuleux voyage, en répondant aux questions que vous m’avez posées. Bien entendu, je développerais davantage dans mes prochains articles!

Qu’as-tu préféré en Guadeloupe ? Lili et CaroleBC
Tout!!! (Comment ça, c’est pas possible?) J’ai aimé la diversité que cette île propose surtout. On passe des plages de sable fin, à la foret tropicale en passant par un volcan, la mangrove… Cette île est épatante! Si je ne devais retenir qu’une chose… c’est trop difficile…allez, La Soufrière

et Les Saintes! De grands et magnifiques moments.

Es-tu plutôt Grande-Terre ou Basse-Terre ? Lili
Indiscutablement : Basse-Terre! Pour les mêmes raisons que celles dont je parlais au-dessus : la diversité, La Soufrière. Ce côté de l’île (à l’ouest) offre vraiment une multitude de paysages différents et il y a beaucoup plus de choses à y voir (à mon sens en tous cas).

Que recommanderais-tu? CaroleBC
De pouvoir faire comme nous, c’est-à-dire se partager entre les 2 côtés de l’île et de ne pas se contenter des plages. Il y a énormément de choses à voir et pour peu que l’on soit marcheur et curieux, ce serait dommage de passer à côté des jolies balades et du potentiel de cette île!

Comment va ton magnolia ?  Christelle
Hahaha, très bonne question ma cousine! Comme je le disais dans mon article Viens Petit Printemps, Viens…, ma grande crainte était que mon petit magnolia adoré fleurisse pendant mon absence et que j’en vois rien. Et alors? Tadam!!!

De quel côté de l’île étais tu ?  Champagne
Nous avons donc passé nos 5 premiers jours sur Grande-Terre (cf carte ci-dessus), nous avons fait une petite escapade de 3 jours aux Saintes et nous avons fini sur Basse-Terre pour nos 5 derniers jours. Nous sommes ravis d’avoir procédé ainsi, cela nous a vraiment permis de tout voir sans précipitation et surtout de bien profiter de chaque lieu.

C’était bien le sable entre les doigts de pied ? Georges
Ohlalalala, c’était trop bien! Je me suis même brulée.. mais je suis une guerrière, une vraie et j’y suis retournée tout de suite après! Plus sérieusement, ce qui nous a étonné, c’est de voir que le sable est plus épais que celui que l’on trouve dans notre Baie de Somme… le sable fin de Guadeloupe est donc un mythe! 😉

Vous êtes restés dans un seul endroit et vous faisiez des A/R chaque jour ou vous avez visité toute l’ile dans des hôtels différents à chaque fois ? Et si oui, comment vous vous êtes déplacés sur l’ile ? Faust’in
Nous avons pris en tout et pour tout 3 logements. Un ami nous avait conseillé de ne pas rester dans un seul et même coin pour éviter d’être tout le temps sur la route et il avait raison. L’île est petite, mais selon les endroits c’est assez montagneux et on peut facilement mettre une heure pour faire 40km. Cela aurait été une perte de temps et puis c’est cela nous a permis de bien nous imprégner des lieux où nous nous trouvions. Nous avions pris des gîtes afin de nous faire nous même à manger et pour nous déplacer, nous avions loué une voiture. Petit conseil à ce propos : si vous allez en Guadeloupe et que vous louez une voiture, ne prenez surtout pas le premier prix! Les voitures sont neuves, certes, mais ce sont de toutes petits cylindrées et elles n’ont aucune puissance.. et en Guadeloupe : ça grimpe fort! 🙂 Une erreur que nous ne referons pas!

Quelle a été ta soirée préférée? Quelle ambiance y avait-il? Danse, resto, bar? Et de décrire l’endroit également! Une fille à Paris
Il y en a eu plusieurs en fait.. les 2 très bons restos que nous nous sommes faits principalement. Le premier aux Saintes, en amoureux. Question ambiance nous avons été servis, les supporters des équipes locales qui venaient de jouer sont passés au loin tout en chantant, c’était très sympa! Sinon l’ambiance principale était quand même le calme et on était vraiment très bien dans ce restaurant. Le second était le dernier soir avec un ami qui était également présent sur l’île. Nous avions commencé la soirée avec mon homme en prenant l’apéro sur la plage et en regardant le soleil se coucher, avant de rejoindre notre ami dans cet excellent restaurant où nous avons mangé une énorme langouste, sur une terrasse au bord de l’eau… le pied quoi!

C’est quoi les plats typiques? Qu’est ce que tu as mangé là-bas? LMO et Madeleine Miranda
Les plats typiques… beaucoup de poulet et de poisson! Je me suis régalée en mangeant du poisson fumé, du colombo de poulet, du poulet au coco, du sorbet coco, de la mangue, des bananes, des bokits (sandwiches locaux), des accras, des boudins… bref du local et du très bon! Je me suis éclatée le bide et j’en redemande!

As-tu découvert des musiques traditionnelles? Est-ce que c’est cher? Madeleine Miranda
Ils écoutent beaucoup de zouk (que j’aime beaucoup) et de raggae. On pensait entendre des choses plus « métropolitaines » et en fait, à chaque fois que nous allumions la radio, nous pouvions zouker! Un soir aux Saintes, nous avons entendu Téléphone qui passait à fond dans un bar! Cela nous a fait tout drôle finalement!
Concernant le coût de la vie, tout ce qui est importé (charcuterie, laitage en autre) est plus cher que chez nous. Par contre, tout ce qui est local est selon quoi, aussi cher voir moins cher. Les baguettes de pain sont au même prix par exemple.. et les fruits bien moins cher. Il faut avant tout manger local afin de se régaler et de soulager son porte-monnaie!

Voilà, j’espère avoir répondu à toutes vos questions… La suite arrive bientôt, vous pourrez assouvir votre curiosité à chaque lieu que je vous présenterais. Et restez dans le coin, d’ici peu il y aura peut être même un petit cadeau à gagner… 😉

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

 

De retour… 11 avril 2011

Filed under: balade,Guadeloupe — lalydo @ 05:00
Tags: , ,

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2011/04/de-retour/

Voilà, c’est fini… j’ai le cœur en berne depuis mon retour hier sur le sol métropolitain.

De belles images plein la tête, une douceur de vivre qui va me manquer, du soleil, de la chaleur (humaine et sur le thermomètre), une île magique… laissez moi repartir!!!

Je remercie une nouvelle fois toutes les blogueuses qui ont fait vivre mon blog durant mon absence. J’espère que cela vous a plu, pour ma part cette expérience a été vraiment très sympa, un beau moment de partage que j’aimerais réitérer!

Le temps que je remette mes idées en place (et ça risque de prendre du temps…), de trier mes photos (1300, nous avons été trèèès raisonnables 😉 ) et de finir mes articles sur la Bretagne, je risque de ne pas parler de la Guadeloupe tout de suite…

Ce que je vous propose, pour ne pas vous laisser totalement sur votre faim, c’est de me poser les questions que vous désirez sur le voyage, en commentaires, et je répondrais (dans la mesure du possible) dans un prochain article. Ça vous tente? A vos claviers! 😉

Bonne semaine à toutes et à tous (pour moi, je sens qu’elle va être difficile… snif!) !

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!