Lalydo's Blog

Lalydo's life

Vingt-Quatre Heures de La Vie D’Une Femme 13 juillet 2011

Vingt-Quatre Heures de la Vie d’une Femme de Stefan Zweig

Au début du 20° siècle, dans une pension de famille respectable de la Côte d’Azur, un scandale surgit. Une femme s’enfuit, laissant mari et enfants, avec un jeune homme rencontré la veille. Seul le narrateur tente de comprendre, ce qui lui attire les confidences d’une lady anglaise, qui se remémore avoir vécu une passion semblable des années plus tôt.

J’ai longtemps été attirée par Stefan Zweig mais en même temps frileuse, car je redoutais une lecture difficile. Je me suis donc lancée avec ce roman et j’ai été très agréablement surprise par le style résolument moderne de l’écriture.

Zweig nous parle d’un temps révolu (en occurrence le sien), d’autres mœurs mais réussit par la fluidité de son écriture à rendre cette histoire intemporelle et résolument contemporaine.

De même, ses descriptions et surtout la psychologie de ses personnages nous embarquent très vite dans ce court roman qu’on ne lâche plus. Les différents sentiments de Mrs C., la lady anglaise, sont tellement justes, que les lignes du livre sont avalées très vite et avec avidité. Le panel d’émotions explorées est extrêmement large et surtout décrit d’une manière extrêmement juste.

La finesse de l’analyse psychologique de ces personnages et son absence de jugement envers eux, font de ce roman une belle réussite et une histoire intemporelle dans laquelle tout à chacun peut se reconnaitre encore aujourd’hui, près de 85 ans plus tard.

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

Publicités
 

24 Responses to “Vingt-Quatre Heures de La Vie D’Une Femme”

  1. Ines Says:

    Comme toi, j’ai plusieurs fois été tenté de lire ce roman mais à chaque fois, je le reposais en ayant peur que ce soit une lecture trop fastidieuse. Mais à la lecture de ton article, je vais sans doute changer d’avis et sauter le pas!!! Merci! Bises

  2. Alice Says:

    Ce roman reste un de mes classiques, je l’ai relu plusieurs fois…

  3. LN Says:

    Je n’ai pas lu celui-ci de Zweig, mais il me tente bien. J’avais adoré « Lettre d’une inconnue », quand je l’avais lu il y a quelques années. ^^

  4. J’avais adoré « la confusion des sentiments », l’écriture de Zweig m’avait beaucoup plu, et celui-ci me tentait aussi pas mal! Ton avis me conforte dans l’idée de le lire à l’occasion ;o) Merci Aurélie, bonne journée!

    • lalydo Says:

      Je note également ce titre car j’ai très envie de lire d’autres romans de lui. Merci, j’espère que ta future lecture sera bonne!
      Bisous!

  5. Je n’ai rien lu de cet auteur, mais tu me donnes envie de commencer, merci !

  6. Je pense que cela pourrait me plaire 🙂 24h dans la vie d’une femme…ça équivaut à 48h, non ? 😉 Désolée, je fais des blagues nulles !

  7. Cla Says:

    Je ne l’ai pas encore lu, celui-ci, mais je pense que cela ne saurait tarder!

  8. Zweig est un grand auteur et un fin observateur … il reste tout même largement méconnu du grand public … c’est bien dommage.
    Je conseille également lettre d’une inconnue.
    😉

    • lalydo Says:

      Très bon observateur et fin psychologue… une belle découverte! Merci pour ce titre, je vais tenter d’autres titres afin de mieux le découvrir!

  9. Il a l’air sympa ce livre je pense que j’vais me le mettre dans ma liste d’achats futur 😉

  10. Océane Says:

    Une fois qu’on tombe dans Stefan Zweig, on ne peut que replonger ! Son écriture happe et transporte !

  11. Quel magnifique livre !
    Pour ma part, je suis tombée complètement amoureuse de la longue description des mains. Ne serait-ce que pour ce passage, je ne peux que me joindre à toi pour conseiller ce livre, ainsi que « Le joueur d’échecs » et « Amok » qui, eux aussi, s’attardent sur l’état mental de leurs personnages.

    • lalydo Says:

      Merci pour ces autres titres. Je suis vraiment tombée sous le charme et j’ai très envie de découvrir l’univers de cet auteur. Et vu ce que tu m’en dis, je suis très tentée…

  12. Xtinette Says:

    J’avais beaucoup aimé ce livre. Presque envie de le relire (ce que je ne fais pourtant jamais !)

    • lalydo Says:

      Dans quelques années, je pense que je serais tentée de le relire bien que comme toi, je le fasse très rarement. Mais certains ouvrages valent le coup d’être relus…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s