Lalydo's Blog

Lalydo's life

Magnolia… For Ever! 15 avril 2010

Filed under: Vie quotidienne — lalydo @ 06:00
Tags: , ,

Moi j’aime le printemps. Et l’automne. Mais en ce moment, c’est le printemps :D… et surtout c’est la période des magnolias en fleurs!!! Celle que j’attends toute l’année avec impatience, celle qui fait que je pousse des cris de joie à chaque fois que j’en vois un, qui fait que je me contorsionne en voiture pour les voir le plus longtemps possible (je rassure tout le monde : quand je ne conduis pas bien sûr :D)… bref la plus belle période de l’année!

Ils sont blanc, rose pâle ou rose plus foncé… je les aime tous! Et quand je serais grande j’aurais une maison toute à moi : j’en veux un!!!

Alors j’en profite vite vite vite avant que leur jolis pétales ne tombent à cause d’un vilain coup de vent… Parce que dans quelques jours, il n’y aura déjà plus rien…

C’est vraiment une jolie période le printemps, non 😉 ?

 

Le Petit Nicolas 13 avril 2010

Le Petit Nicolas

Nicolas, jeune écolier facétieux, mène une vie paisible entouré de sa bande de copains : Clothaire, Eude, Agnan, Rufus, Alceste, Geoffroy et Joachim qui vient de voir sa vie perturbée par l’arrivée d’un petit frère.  Quelques jours plus tard, Nicolas surprend une conversation entre ses parents qui lui laisse penser, que lui aussi, va avoir un petit frère… Avec sa fidèle bande de copains, il cherche à tout prix une solution pour se débarrasser du petit frère, de peur que ses parents ne l’abandonne en forêt, comme le Petit Poucet…

Comme beaucoup, j’ai lu Le Petit Nicolas de Goscinny et Sempé. Mais pour autant je n’ai jamais été une fan : j’aimais bien, mais sans plus. Je partais donc sans trop d’attentes et finalement j’ai passé un excellent moment avec tous ces sales gosses!

J’ai beaucoup aimé l’univers du film, notamment les décors, l’ambiance années 50 où tout est à sa place, même la moindre mèche de cheveux! Cela aide à placer l’histoire un peu hors-temps, c’est presque comme si on retournait dans le livre, dans lequel les dessins de Sempé n’ont pas pris une ride. L’histoire est très sympa, le réalisateur n’a pas cherché à mettre bout à bout des sketches sans queue ni tête,  il a vraiment créé un récit. Et tout cela vu par les enfants et leur interprétation de la vie quotidienne : cela donne des situations et des dialogues très cocasses! C’est vraiment très drôle : j’avoue que je ne m’attendais pas à rire autant!

Les enfants sont excellents, on craque devant Maxime Godart qui interprète Nicolas avec justesse. Ils m’ont tous fait rire avec leurs mimiques, leurs réparties, leurs idées folles, leurs bêtises… De ce que je me souviens du livre, j’ai trouvé les personnages et l’ambiance très proches de l’œuvre originale.

J’aime vraiment passé un bon moment, c’était très frais, très potache mais jamais lourdingue : de sales garnements totalement adorables! J’ai adoré le clin d’œil au fil Les Choristes : moment culte!

Le Petit Nicolas

Année de production : 2008

Pays de production : France

Réalisateur : Laurent Tirard

Acteurs : Maxime Godart (Nicolas) – Kad Merad (Le Père) – Valérie Lemercier (La Mère) – Sandrine Kiberlain (L’institutrice) – Victor Carles (Clothaire) – Vincent Claude (Alceste) – Charles Vaillant (Geoffroy) – Benjamin Averty (Eudes) – Damien Ferdel (Agnan) – Germain Petit Damico (Rufus) – Virgile Tirard (Joachim) – Michel Duchaussoy (Le Directeur) – François-Xavier Demaison (Le Bouillon)

 

Balade en Baie de Somme : La Baie d’Authie, Quend-Plage et Le Crotoy 12 avril 2010

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2010/04/balade-en-baie-de-somme-la-baie-dauthie-quend-plage-et-le-crotoy/

Le weekend dernier nous sommes allés fêter Pâques en famille dans notre chère Baie de Somme (voir ma précédente balade : Le Hourdel et St Valéry). Malgré un début catastrophique (pluie, vent…), nous avons réussi à aller nous balader sous un magnifique ciel bleu!

A notre arrivée, nous sommes allés nous promener à St Firmin les Crotoy, situé entre le Crotoy et le Parc du Marquenterre.

Nous avons également découvert la Baie d’Authie. Située au nord de la Baie de Somme, elle se situe à cheval sur le littoral de 2 départements : la Somme et le Pas-de-Calais. Elle offre une diversité de paysage : les Mollières (pré-salé avec mares), l’estran (zone découverte par les marées) et des différents massifs dunaires parcourus par les chemins.

N’étant pas équipé correctement pour traverser, nous y retournerons avec cette fois des chaussures de marches ou des bottes!

Nous nous sommes arrêtés à Quend-Plage au retour et nous avons pu assister à une petite séance de kite-surf. Vu le vent, les surfeurs ont du prendre leur pied!

La fin du weekend étant déjà proche,  nous sommes allés faire un dernier petit tour au Crotoy. Malgré la marée basse, un courageux tentait du kite-surf. Mais la marée basse, c’est surtout l’idéal pour le char à voile !

Lors de notre prochaine visite sur la Côte Picarde, j’espère pouvoir aller plus au sud, voir nos belles falaises!

 

En attendant… Sex and the City 2 11 avril 2010

Filed under: Cinéma — lalydo @ 07:00
Tags: , , ,

Grande fan de la série Sex and The  City, je suis allée découvrir le premier opus des aventures de Carrie Bradshaw et de ses copines au cinéma avec beaucoup d’enthousiasme.

La suite arrive très bientôt au cinéma et la bande annonce a été dévoilée depuis quelques jours en version originale. Je partage donc avec vous, cette petite vidéo… j’ai hâte!!!

Passez un très bon dimanche!

 

Oral-B Triumph 5000 10 avril 2010

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2010/04/oral-b-triumph-5000/

Naaaan, je ne suis pas en hibernation (enfin vu la saison en printanation…)… Je suis juste rentrée d’un weekend bien sympa en Baie de Somme et j’ai repris le boulot après une petite semaine de congés et du coup, je n’ai pas pris le temps de m’occuper de mon blog… Houuuuu! La mauvaise! 😀

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un petit (non un gros!) cadeau que j’ai gagné en participant à un concours sur le blog Bliss In The City : une brosse à dent électrique!!! Et ouais… moi qui ne gagne jamais rien, j’ai touché le gros lot mesdames et messieurs!!!

Et la voici! Tadaaaaam! La Oral-B Triumph 5000!

Elle est équipée de 4 têtes de brossages (deux ordinaires pour le brossage, une pour polir les dents et une dernière pour masser les gencives), d’une boîte pour le transport et d’un smart guide. Késako le smart guide? C’est une unité d’affichage qui permet de contrôler correctement son brossage. Divisé en 4 parties, qui représente chacun un quadrant de la mâchoire, il indique le temps à passer sur chaque quadrant. Et quand le temps imparti (à savoir 2 min) est écoulé, un petit smiley vous fait un sourire et la brosse vibre différemment pour bien indiquer que c’est terminé.

Je n’avais jamais utilisé de brosse à dents électrique, alors j’avais hâte de tester! Moi qui ne suis pas une pro du brossage, j’étais contente de tomber sur quelque chose qui me paraissait bien plus efficace. Premier effet : Waouh! Impressionnant cette vibration sur les dents!!! Mais, on s’y fait vite! Comme de bien gérer les tranches de 30 sec pour se laver chaque quadrant… tout est question d’habitude! J’avais un peu peur pour mes gencives, car je saigne facilement, mais mis à part avec la tête de polissage, cela ne se produit pas plus qu’avec une brosse à dents manuelle. Autres avantages de l’utilisation de brosse à dents électrique : moins fatiguant! (et bah ouais, tout est à prendre en compte) et une sensation que les dents sont bien propres! Par contre, je ne vous ferais pas un laïus sur le fait que cela rend les dents plus blanches, parce que pour ma part, après une semaine intensive d’utilisation , je ne vois aucune différence! Affaire à suivre…

Je suis ravie de ce  cadeau. Je n’aurais jamais osé tester une brosse à dents électrique et vu le prix (environ 120,00€ pour ce modèle dans le commerce), je n’aurais définitivement pas sauté le pas! Je ne demande qu’à voir avec le temps si je reste conquise par ce produit. Je vous tiendrais bien entendu au courant… 😉

En tous cas un grand Merci à Bliss pour ce formidable cadeau!!!

Pour découvrir ce produit : http://www.oralb.com/fr/triumphwithsmartguide/

 

Joyeux Anniversaire Franck! 9 avril 2010

Filed under: anniversaire — lalydo @ 06:10
Tags:

Joyeux Anniversaire mon beauf préféré!

J’en profite pour te remercier pour l’adresse de ton chirurgien esthétique, mais je crois que je vais m’en passer… vu ta tête, il n’a pas l’air très compétent… 😀

Vivement que vous remontiez dans la région, j’aime mieux te charrier face à face que par internet… 😉

Gros bisous mon Franck, je pense fort à vous 4!

 

Joyeuses Pâques! 4 avril 2010

Filed under: Vie quotidienne — lalydo @ 07:00
Tags: , ,

En dehors de toute considération religieuse, je vous souhaite à tous un excellent weekend de Pâques!

Pour ma part, ce sera en famille, en Baie de Somme!

Prenez soin de vos foies 😉 !

 

Alice Au Pays des Merveilles 3 avril 2010

Ca y est! Enfin, je l’ai vu!

Alice au Pays des Merveilles (Alice in Wonderland)

13 ans après sa première venue, Alice revient au Pays des Merveilles. Loin de faire l’unanimité concernant son identité, elle est très vite mise au fait de son retour : la Reine Rouge a pris le pouvoir et c’est grâce à elle, Alice, que le Reine Blanche, déchue, va retrouver sa place à la tête du Royaume. Mais pour cela, l’oracle lui annonce qu’elle doit combattre seule, un affreux monstre…

J’avoue être allée voir le film en grande novice, car je n’ai pas lu le livre de Lewis Carroll et je n’ai jamais vu le dessin animé de Disney en entier. De plus, Tim Burton a choisit de placer son histoire quelques années après le roman, en adaptant les 2 romans de Carroll : Alice au Pays des Merveilles et De l’Autre Côté du Miroir. Un avantage donc : pas de comparaison possible!

J’adore l’univers de Burton, son imaginaire. C’est sombre, gothique, onirique, majestueux… Et il est vrai que dans ce film, on retrouve tout à fait la touche du réalisateur. Mais avec celle de Disney. Du coup c’est très propret, on sent le film conçu avant tout pour un format familial. Il manque un petit quelque chose qui aurait pu rendre le film un peu plus attractif au niveau de l’histoire. Car concernant l’image, il est magnifique. Les décors imaginés sont de toute beauté, les costumes, la photographie, la musique de Danny Elfman ( la sienne, pas la bande originale chantée par Avril Lavigne : Au secours mes oreilles!!!)… forment un ensemble parfaitement harmonieux et vraiment… merveilleux!

J’ai également trouvé que le film est long à se mettre en place.  Jusqu’à la rencontre d’Alice avec le Chapelier Fou, on attend vainement qu’il se passe quelque chose, c’est un peu mou! Heureusement que la beauté du film et les acteurs sauvent les murs! Mia Wasikowska est la vraie révélation du film, elle fait parfaitement évoluer son personnage tout au long du film, elle est très convaincante et incarne à merveille (ohoh!) Alice. Quant à Johnny Depp et Helena Bonham Carter, les 2 acteurs fétiches de Burton, ils sont une fois encore exceptionnels! Fous, déjantés, excellents… ils incarnent leurs personnages respectifs à la perfection! Pour ma part, cela reste vraiment un duo gagnant quelque soit le film du réalisateur!

Les personnages secondaires qu’ils soient réels ou animés, ont tous leur importance dans l’histoire et apportent une bonne contribution. J’ai adoré le Chesire Cat (normal me direz-vous, c’est encore un chat…), un vrai félin comme on les aime : malicieux, perfide, intéressé… mais attachant! Et la Reine Blanche, toute droit sortie d’Il était une Fois!

J’avoue donc, qu’après toute cette attente je suis déçue, je m’attendais à mieux de la part du grand Tim Burton, surtout avec une histoire comme celle d’Alice… Heureusement que le film est beau, sinon j’aurais pleuré de désespoir!

Alice au Pays des Merveilles (Alice in Wonderland)

Année de production : 2009

Pays de Production : États-Unis

Réalisateur : Tim Burton

Acteurs : Johnny Depp (Le Chapelier Fou) – Mia Wasikowska (Alice) – Helena Bonham Carter (La Reine Rouge) – Anne Hathaway (La Reine Blanche) – Matt Lucas (Tweedledee / Tweedledum) – Christopher Lee (La voix du  Jabberwocky) – Alan Rickman (La voix d’Absolem, la Chenille) – Crispin Glover (Ilosovic Stayne)

 

Le Vilain 2 avril 2010

Filed under: Cinéma — lalydo @ 06:22
Tags: , , , , ,

Le Vilain

Maniette, vieille dame qui vit seule, se croit maudite. En effet, malgré les multiples accidents dont elle est victime, elle en sort toujours sans une égratignure. Elle pense que le Bon Dieu veut lui faire payer quelque chose… mais quoi? C’est alors que resurgit son fils Sydney, qu’elle n’a pas vu depuis 20 ans. Elle découvre peu à peu que ce dernier est en fait un gangster très recherché. Elle est alors persuadée qu’il faut donc le remettre dans le droit chemin pour enfin mourir tranquille. Mais son fils n’a pas l’intention de devenir un brave garçon aussi facilement.

J’avais adoré l’humour noir et corrosif de Bernie et je me suis régalée devant le nouveau film d’Albert Dupontel! Moins trash mais tout aussi déjanté et percutant! Après 20 ans  de séparation, la mère et le fils se retrouvent pour s’affronter dans des scènes dignes des meilleurs cartoons de Tex Avery! Tous les coups sont permis! C’est drôle, délirant,  bête et méchant… et il en résulte une comédie vraiment efficace! Pour ne rien gâcher à tout cela, les acteurs sont excellents, surtout Catherine Frot (succulente en petite mamie!) et Nicolas Marié qui sont vraiment brillants.

C’est un humour assez potache mais intelligent, les sketches sont réfléchis, travaillés et font mouche. C’est très bien filmé, la photographie est vraiment bien travaillée, les cadrages recherchés (ce qui est rare dans une comédie) et la musique colle bien à l’ambiance du film : Amélie Poulain version comédie! C’est beau et bon à regarder! J’aime beaucoup ces comédies dans lesquelles les gens lambda, sous leur apparence tranquille, se font les pires vacheries : il en ressort des situations burlesques à souhait!

Une mention très très spéciale pour Pénélope la tortue : elle est tenace et rien pour elle, le film vaut le coup d’être vu!

Le Vilain

Année de production : 2008

Pays de production : France

Réalisateur : Albert Dupontel

Acteurs : Albert Dupontel (Sydney) – Catherine Frot (Maniette) – Nicolas Marié (Dr William) – Bouli Lanners (Korazi) – Bernard Farcy (Inspecteur Elliott)

 

King Guillaume 1 avril 2010

King Guillaume

Guillaume et Magali vivent des jours tranquilles en banlieue en attendant l’arrivée de leur jumeaux. Guillaume, qui n’a jamais connu son père, découvre un beau jour, à la mort de celui-ci, qu’il hérite d’un royaume. La surprise va être totale…

J’avais beaucoup aimé l’univers poétique et la tendresse du premier film de Pierre-François Martin-Laval (alias PEF) Essaye Moi, mais alors là, c’est la pure déception. Je n’ai quasiment pas ri, je me suis ennuyée (et pourtant le film ne dure que 1h25…), je n’ai pas aimé l’univers… Pourtant les acteurs sont tous sympathiques, PEF, Florence Foresti et Pierre Richard en tête mais cela ne suffit vraiment pas pour sauver le film du naufrage. Les situations auraient pu être plus poussées, plus approfondies car le sujet est sympathique, mais j’ai vraiment eu une sensation d’un travail bâclé. On aimerait qu’il se passe quelque chose, on attend, on attend… et rien.

C’est vraiment dommage, car PEF a un humour que j’aime beaucoup (comme tous les ex-Robins des Bois d’ailleurs), mais on a l’impression qu’il se repose sur ses acquis et l’humour lourdingue qui me faisait tant rire à l’époque des Robins n’a pas sa place dans ce film.

Le seul point positif, c’est qu’il a su s’entourer d’acteurs de talents mais malgré tout, cela ne relève en rien la pauvreté du film.

King Guillaume

Année de production : 2008

Pays de production : France

Réalisateur : Pierre-François Martin-Laval

Acteurs : Pierre-François Martin Laval (Guillaume) – Florence Foresti (Magali) – Pierre Richard (William Fernand) – Isabelle Nanty (Paméla Gisèle) – Omar Sy (Jean Peter) –Raymond Bouchard (Non Imposable) – Frédéric Proust (Christine) – Rufus (Roi Cyril John Delagny)