Lalydo's Blog

Lalydo's life

Un Coeur Fier 26 mars 2010

Filed under: Lecture — lalydo @ 06:00
Tags: , , , , ,

Un Cœur Fier de Pearl Buck

Susan veut tout : être une épouse, une mère et une artiste accomplie.  Elle sait aussi que, par cela, elle n’est pas comme les autres femmes. Mais elle veut être elle-même envers et contre tout.

C’est le 4° livre de Pearl Buck que le lis (après Pavillon de femmes, La Mère et Vent d’Est, Vent d’Ouest) mais c’est le 1° qui se passe aux États-Unis et non en Chine.  Il est paru en 1938, l’année qui vit l’auteur obtenir une jolie récompense, car elle se vit décerner le Prix Nobel de Littérature!

Une fois de plus, Pearl Buck signe un beau portrait de femme. Une femme qui se bat pour être elle-même, à une époque où la place de la femme est bien définie. Seulement l’héroïne, ne veut pas d’étiquette. Elle veut être à la fois une femme indépendante mais tout en tentant de conserver la place que la femme doit avoir au foyer. Elle cherche sa place auprès de son mari, de sa famille et auprès d’un artiste qui voit de grandes choses pour elle mais qui regrette qu’elle soit une femme, mariée et mère de surcroit! Elle voit bien que personne ne la comprend vraiment. Les femmes au foyer ne comprennent pas sa volonté de devenir une grande artiste (son mari et ses enfants devraient lui suffire) et les artistes ne comprennent pas son attachement à sa famille ni son désir de conserver cet équilibre familial. Alors elle trace son chemin, le plus souvent seule, et se retrouve toujours face à des situations qui lui imposent de faire des choix catégoriques. Mais elle ne sacrifie rien, ses envies et désirs sont simples mais sincères et elle reste fidèle à elle-même.

Quand on remet cette histoire dans son contexte historique (les années 30), on comprend à quel point cette femme est forte et surtout à quel point elle ne correspond pas à l’image de la femme au foyer. Son statut de femme ne lui donne pas le droit d’aspirer à une carrière et son talent suscite des jalousies. Malgré tout, elle s’accroche et participe à sa manière à l’émancipation de la femme. Mais tout en douceur… Avec plus de 60 ans d’avance, cette femme ouvre la voie à nos contemporaines. On le voit bien aujourd’hui une femme peut être maman et avoir une carrière! Ce roman est très avant-gardiste!

Mais, je n’ai pas accroché… Ce roman est formidablement bien écrit, c’est un très beau portrait de femme mais moi je suis restée sur le bord de la route, l’histoire ne m’a vraiment pas emmenée avec elle. J’ai eu beaucoup de mal à comprendre ses relations avec les hommes. Cette femme si indépendante accepte tant de choses des hommes qui ne la comprennent pas… Je suis un peu déçue, moi qui tant aimé mes précédentes lectures de Pearl Buck! Finalement pour un premier roman qui se passe aux États-Unis, ce n’est pas une réussite! Peut être parce qu’elle parvient dans ses descriptions et ses histoires à me faire voyager en Chine et que là j’ai vraiment loupé le départ… Elle reste dans tous les cas un auteur que j’apprécie et que je lirais de nouveau bien volontiers! Tout ne peut pas être parfait, non? 😉

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s