Lalydo's Blog

Lalydo's life

Baignoires au Thé Vert Citron de Séphora 31 mars 2010

Je ne suis pas de celles qui prennent soin d’elles. Je n’achète jamais de produits de beauté, je ne me maquille qu’en de rares occasions… bref, je ne m’occupe pas vraiment de moi.

Mais, ayant reçu plein de produits bien sympa pour mon anniversaire (voir : Cadeaux d’anniversaire), j’ai sauté sur l’occasion pour changer la donne! Mieux vaut tard que jamais!!!

Ces 2 baignoires sont donc composées d’un gel douche, d’un lait pour le corps, d’un body butter, d’un gel lavant pour les mains, d’un gommage pour le corps, d’une eau de toilette, d’une fleur de massage et de divers petites boules et cubes pour le bain. Le tout parfumé au Thé Vert Citron.

Un mot sur l’odeur déjà : douce, légère, fraiche… c’est une senteur parfaite pour les beaux jours qui reviennent! Ce n’est pas entêtant, on oublie vite le parfum. Et ça tombe bien, j’ai horreur des trucs qui sentent trop fort!

Tout d’abord : Chapeau Séphora pour vos flacons! Enfin des flacons qui ont la tête en bas mais gardent correctement le produit! A chaque fois que j’ai ce genre de flacons, j’en ai toujours la moitié qui s’enfuit!

Le gel douche est très agréable, il mousse bien, n’irrite pas la peau et est très agréable à appliquer. Le gommage est doux mais très efficace! On ressort de la douche avec la sensation d’être un serpent après la mue : une nouvelle peau! Quant au lait, il pénètre bien la peau, ne colle pas et est très rafraichissant.

Je n’avais jamais testé de body butter avant celui-ci et on peut dire que je suis conquise! Il est noté sur le pot que c’est nourrissant et je confirme! Idéal pour quelqu’un comme moi qui va deux fois par semaine à la piscine et qui a une peau complètement sèche à son retour! Moi qui avais la peau qui tirait et me démangeait, après l’application du body butter, c’est comme si tout cela n’avait jamais existé! Il pénètre bien la peau et la sensation de tiraillement disparait aussitôt! Ça y est… je suis fan!

Plus épaisse qu’une crème lavante classique, on a la sensation en se lavant les mains d’appliquer en même temps une crème de soin. Après le lavage, non seulement on a les mains douces mais en plus cette odeur sur les mains… c’est vraiment divin!

Une eau de toilette très fraiche qui arrive vraiment à point nommé avec l’arrivée du printemps! Légère, fruitée… elle va remplacer mes parfums habituels pour l’été!

Ça y est! Moi la réfractaire, je suis conquise! Je crois que tout cela va me donner un peu plus envie de me chouchouter… Il serait temps! 😉

Pour retrouver ces produits, allez sur le site de Séphora.

 

Moelleux au Chocolat et son coeur fondant au Caramel beurre salé 30 mars 2010

Filed under: Recettes — lalydo @ 06:00
Tags: , , , ,

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2010/03/moelleux-au-chocolat-et-son-coeur-fondant-au-caramel-beurre-sale/

Depuis le temps que je voulais faire ce type de dessert!!! J’ai enfin franchi le pas ce weekend, à l’occasion de la venue de mes cousins. La recette a été trouvé sur le blog Recettes Végétariennes.

Moelleux au Chocolat et son Cœur fondant au Caramel Beurre Salé pour 8 moelleux

– 120g de chocolat à fondre

– 16 caramels au beurre salé

– 3 oeufs

– 60g de beurre

– 60g de sucre

– 2 grosses cuillères à soupe de farine

Préchauffer le four à 240° (Th8).

Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie. Dans un saladier, battre les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine et bien mélanger.

Incorporer le chocolat à ce mélange.

Verser 1/3 de la préparation dans des petits moules, placer deux caramels dessus et recouvrir du reste de la préparation.

Enfourner 8 à10 min et servir tiède.

Un seul mot : MIAM! Tout ce que j’aime… du chocolat, du caramel au beurre salé… un avant-goût de paradis!

J’avais peut être juste mis 1 minute de trop au niveau cuisson et contrairement à la recette originale, je n’avais mis qu’un seul caramel dans les moelleux (j’ai d’ores et déjà modifié les doses!) mais ce n’était pas suffisant! J’ai un nouveau classique dans mes desserts! Ce qui n’est pas rigolo, car je n’ai que des desserts dans mes classiques 😀 ! Si jamais la photo ne fonctionne plus pour moi, j’ouvrirais peut être une pâtisserie! 😉

Bon appétit!

 

Bronson 29 mars 2010

Bronson

Michael Peterson veut être célèbre. Pour cela, il braque un bureau de poste. Résultat : très peu d’argent mais 8 ans de prison. Il se sent tellement bien en prison et son désir de reconnaissance est tellement fort, qu’il multiplie les violences pour rester sous les verrous. Relâché, il participe à des combats de rue, ce qui lui fera prendre le pseudonyme de Charles Bronson, avant de reprendre très vite le chemin de la prison.Il devient le plus célèbre prisonnier d’Angleterre en ayant passé 34 ans derrière les barreaux, dont 30 ans en cellule d’isolement.

Bronson est l’histoire vraie du prisonnier le plus célèbre d’Angleterre. L’histoire vraie d’un homme qui pour faire parler de lui fait preuve d’une grande violence, envers ses codétenus et ses gardiens, ce qui le conduit régulièrement en cellule d’isolement voire en asile psychiatrique.

Le réalisateur a un part-pris assez intéressant pour raconter cette histoire : il met en parallèle l’histoire de ce type et en même temps, il montre Bronson dans des apartés théâtraux, ce dernier se mettant en scène, grimé, pour raconter sa vie comme dans un one-man-show. Cette façon de présenter le personnage, met bien en avant le déséquilibre mental de ce prisonnier. C’est tour à tout drôle, tragique mais malgré tout le film fait penser à une grande farce. Il manque quelque chose qui pourrait rendre le film génial, un peu comme Orange Mécanique de Kubrick, film auquel il est souvent comparé mais dont il n’a pas le génie. J’ai trouvé le film assez inégal. J’ai bien aimé le principe mais finalement pas la forme. Je trouve la performance de Tom Hardy vraiment excellente, il tient vraiment le film de bout en bout, il est complètement imprégné par la folie de Bronson, j’ai été bluffé par son jeu d’acteur. Malheureusement, cela n’a pas empêché l’ennui…

Bronson

Année de production : 2009

Pays de Production : Grande-Bretagne

Réalisateur : Nicolas Winding Refn

Acteurs : Tom Hardy (Charles Bronson/Michael Peterson) – Matt King (Paul Daniels) – James Lance (Le professeur d’arts plastiques) – Kelly Adams (Irene)

Et au fait… ceci est mon 100° Article! 😉

 

Earth Hour : Eteignez vos lumières pendant 1h 27 mars 2010

Filed under: Ecologie — lalydo @ 06:00
Tags: , , , ,

Un petit geste pour la planète? Rien de plus facile!

Cette année encore, suite à l’initiative de la WWF, l’évènement Earth Hour 60 minutes pour la planète, invite les populations du monde entier à éteindre ses lumières ce soir pendant 1 heure, de 20h30 à 21h30. Cette 4° édition, intervient 3 mois après le cuisant échec du Sommet de Copenhague et cherche à sensibiliser les populations sur l’avenir de notre planète. Cette année la participation de différents pays et de grandes villes telles que Paris ( Le Louvre, Le Panthéon, Notre Dame, L’Hôtel de Ville… seront éteints), montre une mobilisation bien plus massive que celle de l’année dernière.

L’année dernière, en France, l’économie réalisée a été de 1% sur la consommation nationale. Ça ne représente peut être rien, mais c’est la consommation journalière d’une ville comme Lyon! Il est important de participer afin de se mobiliser pour l’écologie.

Je vous invite fortement à participer! Allez vite acheter un bon stock de bougies, le samedi soir est idéal pour une petite soirée romantique ;)…  Et puis ce n’est qu’une heure dans une année et il n’est noté nulle part qu’il faut couper la télévision…

Éteignez vos lumières, allumez votre conscience…

 

Un Coeur Fier 26 mars 2010

Filed under: Lecture — lalydo @ 06:00
Tags: , , , , ,

Un Cœur Fier de Pearl Buck

Susan veut tout : être une épouse, une mère et une artiste accomplie.  Elle sait aussi que, par cela, elle n’est pas comme les autres femmes. Mais elle veut être elle-même envers et contre tout.

C’est le 4° livre de Pearl Buck que le lis (après Pavillon de femmes, La Mère et Vent d’Est, Vent d’Ouest) mais c’est le 1° qui se passe aux États-Unis et non en Chine.  Il est paru en 1938, l’année qui vit l’auteur obtenir une jolie récompense, car elle se vit décerner le Prix Nobel de Littérature!

Une fois de plus, Pearl Buck signe un beau portrait de femme. Une femme qui se bat pour être elle-même, à une époque où la place de la femme est bien définie. Seulement l’héroïne, ne veut pas d’étiquette. Elle veut être à la fois une femme indépendante mais tout en tentant de conserver la place que la femme doit avoir au foyer. Elle cherche sa place auprès de son mari, de sa famille et auprès d’un artiste qui voit de grandes choses pour elle mais qui regrette qu’elle soit une femme, mariée et mère de surcroit! Elle voit bien que personne ne la comprend vraiment. Les femmes au foyer ne comprennent pas sa volonté de devenir une grande artiste (son mari et ses enfants devraient lui suffire) et les artistes ne comprennent pas son attachement à sa famille ni son désir de conserver cet équilibre familial. Alors elle trace son chemin, le plus souvent seule, et se retrouve toujours face à des situations qui lui imposent de faire des choix catégoriques. Mais elle ne sacrifie rien, ses envies et désirs sont simples mais sincères et elle reste fidèle à elle-même.

Quand on remet cette histoire dans son contexte historique (les années 30), on comprend à quel point cette femme est forte et surtout à quel point elle ne correspond pas à l’image de la femme au foyer. Son statut de femme ne lui donne pas le droit d’aspirer à une carrière et son talent suscite des jalousies. Malgré tout, elle s’accroche et participe à sa manière à l’émancipation de la femme. Mais tout en douceur… Avec plus de 60 ans d’avance, cette femme ouvre la voie à nos contemporaines. On le voit bien aujourd’hui une femme peut être maman et avoir une carrière! Ce roman est très avant-gardiste!

Mais, je n’ai pas accroché… Ce roman est formidablement bien écrit, c’est un très beau portrait de femme mais moi je suis restée sur le bord de la route, l’histoire ne m’a vraiment pas emmenée avec elle. J’ai eu beaucoup de mal à comprendre ses relations avec les hommes. Cette femme si indépendante accepte tant de choses des hommes qui ne la comprennent pas… Je suis un peu déçue, moi qui tant aimé mes précédentes lectures de Pearl Buck! Finalement pour un premier roman qui se passe aux États-Unis, ce n’est pas une réussite! Peut être parce qu’elle parvient dans ses descriptions et ses histoires à me faire voyager en Chine et que là j’ai vraiment loupé le départ… Elle reste dans tous les cas un auteur que j’apprécie et que je lirais de nouveau bien volontiers! Tout ne peut pas être parfait, non? 😉

 

Coffret Smartbox : Séjour pittoresque 25 mars 2010

Filed under: Cadeaux — lalydo @ 06:00
Tags: , , , , , , ,

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2010/03/coffret-smartbox-sejour-pittoresque/

Eh oui, je vous parle encore de l’un de mes nombreux cadeaux d’anniversaire… 😀 La Smartbox « Séjour pittoresque« !

Mais aujourd’hui, c’est plutôt version casse-tête! Ce n’est pas facile de s’y retrouver dans ces 500 propositions de séjours tous plus tentants les uns que les autres!

Et on peut dire que je ne cherche pas la facilité non plus. Je ne veux pas rester dans la région, mais je ne veux pas partir trop loin non plus (c’est ainsi que j’ai fait une croix sur la nuit en roulotte et la nuit dans la maison perchée, qui se trouvent toutes 2 dans le midi de la France)… mon choix s’est naturellement (et sans que je sache pourquoi :D) dirigé vers la Bretagne (petites explications pour ceux qui ne savent pas : J’ADOOOOOORE la Bretagne!!!)…

Bref, j’ai un gros coup de coeur sur le maxi guide livré dans la Smartbox, je vais sur le site pour voir les disponibilités et pourquoi pas réserver… et IMPOSSIBLE de trouver l’adresse de cette maison d’hôtes! Vous y croyez? Moi toujours pas… C’était pourtant le lieu idéal : situé sur une île, dans le Golfe du Morbihan (région chère à mon petit cœur)… Depuis je pleure toutes les larmes de mon pauvre corps… et je cherche, je cherche…

Je cherche et je trouve tout un tas de lieux bien sympa en Bretagne et là, cela devient de plus en plus compliqué, car la liste s’allonge… En bref, c’est pas simple et si ça continue je serais chauve d’ici peu… ou aphone vu les cris d’enthousiasme que je pousse à chaque fois que je découvre une maison d’hôte qui me plait bien… Ah, je le conçois, la vie n’est pas facile tous les jours…

Affaire à suivre… 😉

 

Enfin!!! Alice au Pays des Merveilles! 23 mars 2010

Filed under: Cinéma — lalydo @ 19:47
Tags: , , ,

Je n’ai pas grand chose à raconter aujourd’hui… sauf que c’est ENFIN la sortie d’ALICE AUX PAYS DE MERVEILLES de TIM BURTON!!! Avec 2 semaines d’avance sur la date prévue! Haaaaaaa, j’ai hâte d’être dans mon siège et de savourer ce pur moment de BONHEUR (enfin j’espère… mais les critiques ont l’air bonnes 😉 )!

Encore un petit coup de bande annonce pour patienter 😉 …

OUI! OUI! OUI! OUI! OUI!

 

Kusmi Tea 22 mars 2010

Filed under: Cadeaux — lalydo @ 15:16
Tags: , , , , ,

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2010/03/kusmi-tea/

Comme vous le savez, j’ai été très gâtée pour mes 30 ans ( voir les articles Cadeaux d’Anniversaire et Cadeaux d’Anniversaire suite et fin). J’ai donc reçu une très jolie sélection de thés de la Marque Kusmi Tea. Ce qui est rigolo, c’est que je ne connaissais la marque (mais que de nom) depuis à peine une semaine. En effet, cette année en France, la Russie est à l’honneur. C’est ainsi que de nombreux évènements liés à ce pays auront lieu durant l’année. Et c’est à cette occasion que sur un des blogs que je suis, Bliss in The City,  j’ai participé à un concours qui permettait de gagner une boite de thé Kusmi Tea, boite en édition limitée. Bien je ne sois pas sortie gagnante (snif), j’avais noté le nom dans ma petite tête pour pouvoir gouter ce thé un jour prochain.

Et tadam! Sans rien demander à personne, mon envie s’est réalisée!!! Comment rester insensible devant ces très jolies boites et ces senteurs justes… ensorcelantes???

Prince Wladimir : Mélange russe de thés de Chine aromatisés à la bergamote, au citron, au pamplemousse, à la vanille et aux épices.

J’avais déjà goûté un thé de Noël semblable au niveau des composants mais pas au niveau du goût! Très riche en saveurs, il est exquis! Une pure merveille!

Thé Vert au Jasmin : Thé vert de Chine parfumé aux fleurs de jasmin.

Pour avoir déjà bu du thé vert au jasmin(de la marque Tchaé), je peux vous dire que cela n’a rien de comparable. Le goût du jasmin est bien moins écœurant, c’est beaucoup plus doux à boire.

Anastasia : Mélange russe de thés de Chine et de Ceylan aromatisés à la bergamote, au citron, citron vert et fleurs d’oranger.

Un très bon thé aux saveurs de citron, dans lequel on ne sent pas l’acidité du fruit.

Thé Vert à l’Amande : Thé vert de Chine aromatisé amande

Rien qu’à l’odeur, on sent que cela va être un régal! Un délicieux goût d’amande qui prend le dessus sur le thé… Miam! C’est super original, j’adore!

St Petersbourg : Mélange russe de thés de Chine aromatisés à la bergamote, aux fruits rouges et au caramel.

Le meilleur pour la fin! Une odeur à me faire tomber par terre! Moi qui adore le caramel, je suis servie! Pour avoir goûter du thé au caramel (la marque Lipton..), c’est incomparable! C’est doux, parfumé, naturellement sucré… Un délice!!!

Ils sont tous leur particularité, une douceur exquise qui donne envie d’en boire des litres!!! C’est vrai que j’aime le thé mais je ne suis pas une experte. Je reconnais donc que ceux que j’achète dans le commerce, même s’ils sont très bons, n’ont pas cette subtilité qu’ont les thés Kusmi Tea.

Pour être allée sur le site, je peux vous dire qu’ils ont un choix assez fabuleux… j’ai déjà repéré un petit thé à la fraise…et je crois que ce n’est que le début! J’ai hâte d’aller visiter la boutique à Amiens, La Brulerie,  qui vend ce thé, j’ai comme l’impression, que je vais perdre la tête dans cet antre du thé (et du chocolat!!!)!

Pour faire plaisir 2 petites visites s’imposent :

Le site Kusmi Tea : http://www.kusmitea.com/fr/

et le site de La brulerie, à Amiens : http://www.labrulerie.eu/

 

Le Jeu de la Mort 19 mars 2010

Mercredi soir, j’ai regardé le documentaire diffusé sur France 2, Le Jeu de la Mort.  Cette émission fait écho à l’expérience réalisée en 1963 à l’université de Yale par le psychologue Milgram, au cours de laquelle des cobayes interrogent un acteur (ce qu’ils ignorent) qui est sensé avoir retenu une liste de mot. Chaque mauvaise réponse doit être sanctionnée d’un choc électrique. Bien entendu, les cris et les décharges sont faux mais  il résulte de cette expérience que 62% des participants continuent le jeu car ils se contentent d’obéir.

image programme-tv.net

Sur ce principe, le documentaire de Christophe Nick veut démontrer les dangers de la télévision, et en particulier de la télé-réalité, en réitérant cette expérience sous forme de jeu télévisé. Les questionneurs, sous l’influence de la présentatrice, sont cette fois 81% à aller jusqu’au bout.

Ce documentaire, largement décortiqué et analysé par des chercheurs et des psychologues, comme Jean-Léon Beauvois, tente de nous démontrer les dérives de la télévision et son influence tout en insistant bien sur la notion d’obéissance, tout comme dans la première expérience de Milgram. On pourra dire que cette émission loin de faire l’unanimité, aura fait couler beaucoup d’encre… J’ai tendance à penser que la télévision qui cherche à cracher dans la soupe en nous montrant les dérives de ce qui la fait vivre, c’est un peu l’hospice qui se fout de la charité… On est en droit de se demander quand s’arrêtera la manipulation… Mais ce n’est pas de ce sujet que je voulais parler ici.

Ce qui est le plus impressionnant, surtout au vu de l’expérience de Milgram qui n’a vraiment rien à voir avec la télévision, c’est de mettre en avant l’obéissance dont peuvent faire preuve certaines personnes dans une situation qui les met en position de bourreaux. Cela ne vous rappelle pas un de mes sujets de lecture privilégiés???

Dans le documentaire, tout tourne autour de la télévision mais ce que j’en ai retenu, ce sont les notions avancées par les psychologues qui interprétaient les comportements des candidats. Ces gens, issus de toutes les couches sociales, se sont retrouvés face à une même situation, qui les éloignaient de leurs valeurs sociales ou même culturelles, et qui les projette seuls, dans une situation inconnue et inhabituelle face à laquelle ils ne savent comment réagir. Il est démontré que par notre éducation et la société dans laquelle nous vivons nous conditionne à une certaine obéissance (à nos parents, aux lois…) et que face à une perte de repères de ces valeurs, l’être humain se retrouve à obéir plus ou moins aveuglement à une autorité qui les rassure (ici la présentatrice qui les encourage sans cesse à continuer). C’est toute l’explication de tous ces actes barbares perpétués sous différentes dictatures! C’était tout l’intérêt de l’émission qui, par  cette expérience, nous démontrait que encore aujourd’hui l’Homme est encore capable de commettre des horreurs. Malheureusement cela n’a pas été assez mis en avant et toute l’émission a tourné autour du thème télévisuel. Ce qui est vraiment dommage car Le Jeu de la Mort aurait pu, pour ma part, avoir cette notion instructive sur un sujet qui me parait, aujourd’hui encore, être primordial (mais là, bien entendu, cela n’engage que moi, hein…). Alors oui, je suis un peu déçue de l’orientation choisie mais j’ai quand même appris énormément et cette émission vient vraiment en prolongement de mes dernières lectures (Le liseur, La vague…), ce qui l’a rendue d’autant plus intéressante!

Je conseille ce documentaire mais pas sous l’aspect dont il nous est présenté… Cela fait longtemps que l’on sait que la télévision nous prend pour des c_ _ _  😉 !!!

 

Magret de Canard aux Pommes et son gratin dauphinois en mini-Cocotte 18 mars 2010

Filed under: Recettes — lalydo @ 06:18
Tags: , , , , ,

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2010/03/magret-de-canard-aux-pommes-et-son-gratin-dauphinois-en-mini-cocotte/

Un magret de canard et de multiples possibilités… Aujourd’hui ce sera un plat sucré-salé, avec un accompagnement aux pommes, avec cette recette trouvée sur le site de Supertoinette. Pour voir la recette originale, allez directement sur le site. Pour ma part, je n’ai suivi pas toutes les étapes et j’ai réduit la quantité de pommes et de miel, car j’avais peur que cela soit trop sucré et vu que j’apprends à connaitre les saveurs sucrées-salées, j’ai voulu y aller en douceur.

Magret de Canard aux Pommes (pour 2 personnes)


– 350g de magret de canard

– 1 pomme

– 1 cuillère à café de miel

– sel, poivre

Peler les pommes et les couper en quartiers.

Quadriller la peau du magret, pour que le gras fonde pendant la cuisson. Mettre la viande à cuire dans une poêle sans graisse, côté peau pour commencer pendant environ 6min puis faire cuire l’autre côté pendant environ 5 min. Saler et poivrer à chaque étape. Lorsqu’il est cuit (rosé pour moi), le mettre de côté.

Faire revenir les pommes dans la graisse du magret (gardez en plus ou moins selon votre goût). Une fois cuite, ajouter le miel et bien mélanger. Ajouter la viande coupée en tranches à la préparation, pour qu’elle s’imprègne de cette sauce.

Servir.

J’ai servi le magret avec un gratin dauphinois en mini-cocotte (sans chorizo…) et ce fut un délice! Nous ne sommes pas des amateurs de sucré-salé, mais je trouve que le canard est vraiment une viande qui se marie parfaitement aux saveurs sucrées. (Je garde un souvenir particulièrement ému d’un magret de canard au chocolat dans un petit resto sur le Lac d’Annecy…aaaaaahhhh…). Et je crois que j’ai bien fait de baisser la dose de miel, sinon cela aurait été vite écœurant (enfin… pour moi!)!

Rien de d’y repenser, j’en salive… Mmmmm… Bon appétit!