Lalydo's Blog

Lalydo's life

Christian David 14 janvier 2010

Filed under: Photographie — lalydo @ 22:25
Tags: , , , ,

Je voudrais aujourd’hui vous faire découvrir un photographe de talent qui est également un ami. Membre lui aussi du GNPP, il est spécialisé dans le Portrait, le Mariage, les Femmes Enceintes… Il excerce depuis une vingtaine d’années sur Reims et sa région et je vous invite à découvrir ses magnifiques images ici.

Si vous êtes en Champagne et que vous voulez vous faire photographier, je vous le conseille vivement!!!

www.christian-david.com

 

Joyeux Anniversaire Laurent!

Filed under: anniversaire — lalydo @ 08:00
Tags:

Oui, je sais ce n’est pas très original mais c’est comme ça! Ils portent presque le même prénom et en plus ils ont nés à une journée d’écart…tsss…..

Bon anniversaire Laurent et plein de gros bisous!

 

Joyeux Anniversaire Laurence! 13 janvier 2010

Filed under: anniversaire — lalydo @ 08:00
Tags:

Aujourd’hui c’est ma Tata (et je sais qu’elle va adorer ce terme… :D) qui fête son anniversaire!

Un très joyeux anniversaire et plein de gros bisous!!!

 

Mini-Cakes façon Flammekueche 9 janvier 2010

Filed under: Recettes — lalydo @ 19:54
Tags: , , , , , ,

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2010/01/mini-cakes-facon-flammekueche/

A l’origine c’est un cake, mais comme j’ai eu de jolis moules à muffins par Papa Noël, aujourd’hui je vous présente mes mini-cakes!

Mini-Cakes façon Flammekueche

– 3 oeufs

– 150g de farine

– 1 sachet de levure

– 10cl d’huile de tournesol

– 12,5cl de lait

– 100g de gruyère râpé

– 100g d’oignons

– 200g de lardons fumés

– 1 noisette de beurre

– 1 cuillère à soupe d’huile

– 1 cuillère à soupe de crème fraiche épaisse

– 1 pincée de sel

– 1 pincée de poivre

Préchauffer le four à 180°C (Th6).

Émincer les oignons, les faire revenir dans une poêle avec le beurre et la cuillère d’huile, mettre les pincées de sel et de poivre. Les faire blondir et ajouter les lardons. Les faire légèrement rissoler, les ôter du feu et ajouter la cuillère de crème fraiche.

Pendant ce temps, dans un saladier, mélanger les oeufs, la farine et la levure. Y ajouter petit à petit l’huile et le lait légèrement chauffé. Ajouter le gruyère. Bien mélanger le tout. Et ajouter le mélanger oignons et lardons. Bien mélanger de nouveau.

Verser la préparation dans les moules et mettre au four environ 20 min (40 à 45 min pour le cake).

Cette recette est issue du livre de Sophie Dudemaine Les Cakes de Sophie :

Bon appétit!

 

Mesrine 6 janvier 2010

Mesrine : L’instinct de Mort

1959, Jacques Mesrine rentre de la guerre d’Algérie. Son père lui trouve un travail qui ne lui convient pas. Il revoit son ami Paul, avec qui il joue au poker, fréquente les filles de joie… et qui lui présente Guido. C’est sous les ordres de ce dernier qu’il va commencer les cambriolages. A cette période il rencontre la mère de ses 3 enfants. Malgré quelques séjours en prison, il continue, en allant toujours plus loin dans le banditisme et la violence. Sa femme le quitte, le laissant seul avec ses enfants. C’est alors qu’il rencontre Jeanne Schneider, avec qui Mesrine va jouer les « Bonnie & Clyde ». D’évasions spectaculaires en cambriolages de plus en plus audacieux, de la France au Canada, en passant par les Etats-Unis, Jacques Mesrine se crée sa réputation d’Ennemi Public N°1.

Mesrine : L’Ennemi Public N°1

Jacques Mesrine est désormais l’ennemi public n°1. Roi de l’évasion, du déguisement, toutes les polices sont à ses trousses. Tout est bon pour faire parler de lui, braquages de banques, Une de Paris Match, enlèvement de milliardaire, passage à tabac de journaliste… Les policiers ne pensent plus qu’à une chose : le coincer quelqu’en soit l’issue.

Cécile de France et Vincent Cassel

Comme tout le monde j’avais entendu parler de Mesrine : « L’Ennemi Public N°1 », « L’Homme aux 1000 Visages »…, tué par la police en plein Paris. Mais on ne peut pas dire que j’en savais plus. Alors quand les films sont sortis, j’avoue que je ne m’y suis pas trop intéressée dans un premier temps. Et puis vu tout le battage médiatique autour des films et surtout de la performance de Vincent Cassel, j’ai changé mon fusil d’épaule. Et je n’ai pas été déçue.

Les deux films sont assez différents l’un de l’autre. L’Instinct de Mort est l’histoire d’un homme qui rentre brisé par l’Algérie et qui devient un malfrat, parce qu’il se cherche, qu’il ne trouve pas sa place. De fil en aiguille, cet homme va de plus en plus loin, dans la violence et dans le banditisme. L’Ennemi Public N°1 raconte l’histoire d’un homme qui sait cette fois où il va, dans quelles conditions et à quel prix. Un homme animé par une espèce de rage qui le mène à tous les excès, qui veut être son seul maître, qui n’a peur de rien ni de personne. Il est dépeint comme un être arrogant, violent, sûr de lui, impulsif mais à la limite pas très malin… mais excellent en marketing! Un peu comme ces cow-boys que la réputation précédait, il savait que son nom allait faire peur et allait lui ouvrir certaines portes. Jean-François Richet, le présente aussi comme un malfrat respecté de la police, par les gardiens de prison, presque comme un bandit d’honneur. En voyant le film, on ne sait que penser du personnage. Bien sûr, on le hait pour ce qu’il fait et ce qu’il est mais en même temps, il est humanisé par le scénario et sous certains points on pourrait presque le trouver… sympathique… Quant à sa mort, je dirais qu’elle est le reflet de sa vie. Il ne voulait pas de lois au-dessus de lui, rien de pouvait le tenir enfermé, c’était malheureusement l’issue fatale pour que la police puisse réussir à en découdre avec lui. Bien que ce soit contestable comme moyen, existait-il une autre façon de venir à bout de l’Ennemi Public N°1? Le réalisateur a tous cas tranché, en privilégiant dans son scénario la thèse de l’assassinat, ce qui j’avoue me paraît hautement probable. Si la police n’avait pas tiré en premier… il l’aurait sans doute fait.

Vincent Cassel interprète le rôle titre et EST Mesrine. Il l’interprète ce personnage d’une façon remarquable, on en oublie l’acteur tant sa performance prend le dessus. Par moment il est tout bonnement méconnaissable, comme devait l’être Mesrine lors de ses différentes cavales. Son César est amplement mérité, c’est un excellent acteur, il l’a prouvé dans de nombreux films et ici encore, il est véritablement époustouflant.

Le vrai Mesrine posant pour Paris Match

Jean-François Richet relève, avec ce diptyque, un pari assez osé. Deux films de plus de 2h chacun, il fallait pouvoir tenir les spectateurs en haleine jusqu’au bout. Et c’est réussi. On ne voit pas le temps passer (et j’en sais quelque chose j’ai regardé les 2 à la suite… :D), il oscille entre l’action et le drame psychologique, et ne met pas de temps mort dans son scénario. En passant d’un genre à l’autre, il permet au spectateur de jouer sur 2 tableaux, ne pas se reposer sur un genre et de ne pas se laisser envahir par des longueurs. Le choix de réaliser 2 films est judicieux, car un seul n’aurait pas suffit à démontrer toute la complexité de cet homme. Du coup, il dépeint un homme tantôt denué d’humanité, tantôt attachant, ce qui fait que le spectateur peut aisément prendre son propre parti au sujet de Mesrine. Un film sans complaisance, sans fin moralisatrice, qui raconte juste une histoire avec un personnage principal loin des stéréotypes du parfait héros. Ca change et ça fait du bien.

Mesrine : L’Instinct de Mort et Mesrine : L’Ennemi Public N°

Année de production : 2008

Pays de production : France, Canada, Italie

Réalisateur : Jean-François Richet

Acteurs : Vincent Cassel (Jacques Mesrine) – Gérard Depardieu (Guido) – Gilles Lellouche (Paul) – Cécile de France (Jeanne Schneider) – Roy Dupuis (Jean-Paul Mercier) – Ludivine Sagnier (Sylvia Jeanjacquot) – Mathieu Amalric (François Besse) – Gérard Lanvin (Charlie Bauer) – Samuel Le Bihan (Michel Ardouin) – Olivier Gourmet (Commissaire Broussard)

Pour finir cet article, voici la vidéo de Vincent Cassel recevant son César de Meilleur Acteur, pour son rôle de Jacques Mesrine, le 27 février 2009. Un très beau moment d’émotion.

 

Dessins Animés de Noël 4 janvier 2010

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2010/01/dessins-animes-de-noel/ 

Férus de films d’animation, avec mon chéri nous avons regardé cette année 2 courts-métrages sur Noël.

Joyeux Noël Madagascar

Alex, Marty, Gloria et Melman s’apprêtent à quitter Madagascar afin de retourner à New York. A peine envolés dans leur ballon de fortune, qu’ils se font bombarder et retombent sur l’ile. La faute à King Julian et son peuple qui redoutent tant, comme tous les ans, le passage du spectre rouge. C’est à ce moment précis qu’apparaît dans le ciel le fameux spectre rouge, qui s’écrase sur l’ile grâce à l’intervention d’Alex. Mais quelle surprise… le spectre rouge n’est autre que… Le Père Noël! Frappé d’amnésie, ce dernier est incapable de distribuer les cadeaux… Les 4 héros doivent alors tout faire pour sauver Noël!

Je suis une très grande fan de Madagascar. Qu’elle ne fut donc pas ma joie de voir qu’une nouvelle fois, les studios Dreamworks avaient réalisé un court-métrage sur Noël qui a été diffusé le 27 décembre sur TF1!  On y retrouve tous les bons ingrédients qui ont fait et font encore le succès des films : une bonne dose d’humour, un travail graphique exceptionnel (surtout au niveau des expression des visages), un ton décalé et une bande-son d’enfer!!! Bref du grand Madagascar comme j’adore : avec tous les personnages habituels, toujours fidèles à eux mêmes… Comme il faut s’y attendre sur un sujet sur Noël, c’est pétri de bons sentiments, un peu mielleux au niveau de la morale, mais bon, c’est ce qui fait Noël, non? 😉 Une mention très spéciale à mes personnages préférés : les Pingouins… qui sont formidables en rennes!!!

Joyeux Noël Madagascar (Merry Madagascar)

Année de production : 2009

Pays de production : Etats Unis

Réalisateur :David Soren

Voix françaises : José Garcia (Alex) – Anthony Kavanagh (Marty) – Marina Foïs (Gloria) – Jean-Paul Rouve (Melman)

Lutins d’élite, Mission Noël

Comme chaque année, les lutins d’élites travaillent pour préparer la venue du Père Noël dans chaque maison. Ils vérifient que les enfants dorment, calculent l’espace nécessaire pour poser les cadeaux prévus sous le sapin et surtout aident le Père Noël à se poser sur les toits. Wayne, excelle dans ce métier depuis de nombreuses années, mais aujourd’hui il espère obtenir une promotion. Malheureusement, celle-ci est donnée à un autre et Wayne se retrouve avec un nouvel équipier un brin maladroit mais d’un enthousiasme sans faille. En colère, Wayne joue le blasé et l’imprudent pendant sa mission, au risque de faire échouer le travail du Père Noël.

C’est Disney qui nous régale cette fois avec ce court métrage diffusé le soir du 24 décembre sur M6. Comme dans le précédent, ce petit film est pétri de trop bons sentiments (Wayne joue au méchant mais la magie de Noël reprendra son bon droit…) mais que voulez-vous c’est Noël! Mis à part ce manque de sentimentalisme chez moi-même (:D), c’est un très joli court-métrage qui ne peut que faire rêver petits et grands. L’histoire est très sympa, les graphismes sont fantastiques et vraiment on se laisse porter par ces petits lutins qui préparent Noël.

J’avoue que ma préférence va au court métrage précédent, sans doute parce qu’il a plus d’humour, que je connais mieux les personnages (et que je les adore :D)… mais ils sont vraiment à voir tous les deux, je le conseille aux petits comme aux grands! Un peu de magie, surtout aux moments des fêtes, ça fait toujours du bien!

Lutins d’élite, Mission Noël (Prep and Landing)

Année de Production : 2009

Pays de production : Etats Unis

Réalisateurs : Kevin Deters, Stevie Wermers

Voix originales : Dave Foley (Wayne) – Sarah Chalke (Magee) – Derek Richardson (Lanny)

Pour visionner la bande annonce en version originale, cliquez ici

 

Bonne Année 2010!!! 1 janvier 2010

Filed under: Vie quotidienne — lalydo @ 00:00
Tags: , ,

Je vous souhaite à toutes et tous une excellente Année 2010!

Qu’elle vous apporte tout ce que vous désirez dans tous les domaines! Pour ma part, je souhaite que tout continue d’aller ainsi dans ma vie (en mieux même si c’est possible… 😉 ! ) et que les gens que j’aime soient heureux!

Plein plein de bonheur à vous tous pour cette nouvelle année!!!!!