Lalydo's Blog

Lalydo's life

Merci Papa Noël!!! 29 décembre 2009

Filed under: Cadeaux — lalydo @ 21:14
Tags: , , ,

Un grand Merci à Papa Noël qui, cette année encore, nous a bien gâté! Grâce à lui, nous allons pouvoir faire monter notre cagnotte pour s’offrir un beau voyage.

Comme je ne suis pas très douée pour dire les choses qui me tiennent à cœur aux gens que j’aime, je vais profiter de ce petit billet pour le faire :D, et remercier toutes les personnes qui ont fait de notre Noël, un moment exceptionnel.

Merci à Domi, Eric, Jérôme, Rémi et Inès, qui les premiers nous ont envoyés un petit « plus » pour les fêtes! Un grand Merci à vous!

Merci à Sophie et Michel qui, en m’ayant accordé 2 jours de congés, nous ont permis de partir fêter Noël près de Lyon dans la famille. Un deuxième grand Merci, car grâce à eux, mon chat a pu manger pendant notre absence! Et un troisième grand Merci pour la petite enveloppe, qui me fait, comme chaque année, un très grand plaisir.

Merci à Virginie, Franck, Louis et Jules, qui nous ont accueilli pendant ces quelques jours, pendant lesquels nous avons passés d’excellents moments. Vous nous manquez énormément et ces quelques jours nous ont fait un bien fou! Un grand Merci pour les petits cadeaux qui nous sont allés droit au coeur!

Merci à Laurence, Laurent, Angèle et Nathan, qui nous ont reçu quelques trop courtes heures afin que nous puissions profiter de Noël ensemble. Moments trop rares au vu de la distance mais toujours tellement plaisants! Un grand Merci pour le petit présent et pour votre accueil malgré notre heure de retard (ahhh les bouchons des départs en vacances….)…

Merci à ma Maman et mon Papa, qui nous ont gentiment attendu pour fêter Noël avec quelques jours de retard et aussi parce que nous avions 3h de retard (ahhhh les bouchons des retours de vacances….)… Un énorme MERCI pour leur très très généreuse enveloppe, qui va nous permettre de réaliser notre projet. Merci Merci Merci!

Merci à Christelle, Pascal, Faustine et Clément qui ont été les derniers à nous accueillir lors de ce long périple. Cela nous a fait du bien de vous voir et je sais que c’est réciproque ;), nous avons passé un très agréable en votre compagnie!

Merci à Francine et Philippe pour leur enveloppe, Merci à Jean-Bernard pour son très appétissant panier garni et un Merci d’avance à ma Mamie et mon Papi pour la petite enveloppe qui va arriver très prochainement par courrier!

Un dernier Merci…à Cacahuète qui n’a pas fait la tête ni lors de notre départ, ni lors de notre retour et qui bien au contraire, nous a couvert de câlins et de ronronnements!

Enfin Merci à toutes et à tous, grands et petits, d’avoir fait de notre marathon de Noël, un vrai moment de bonheur en famille.

Ces 5 jours représentent  environ 1500km et 20h de route… mais ça valait le coup! MERCI!

Pour terminer ce petit billet voici quelques photos des cadeaux…

 

Joyeux Noël!!! 25 décembre 2009

Filed under: Vie quotidienne — lalydo @ 11:34
Tags: ,

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2009/12/joyeux-noel/

Bien que je sois partie quelques jours dans ce que nous avons nommé « le marathon de Noël »,  je viens vous souhaiter à tous et toutes un excellent Noël!

Profitez bien de ces fêtes, entourés de tous ceux que vous aimez comme nous le faisons!

Très bon Noël à tous!!!

 

Noël au Parc Astérix 24 décembre 2009

Filed under: balade — lalydo @ 00:33
Tags: , , , ,

Retrouvez cet article sur mon nouveau blog http://lalydo.com/
http://lalydo.com/2009/12/noel-au-parc-asterix/

Pour la deuxième année consécutive, j’ai profité de l’ouverture du Parc Astérix pour les fêtes de fin d’année pour aller y faire un petit tour. Le Parc s’était paré de son beau manteau blanc et moi de mes 2 maillots, mes 2 pulls et de mes 2 paires de chaussettes 😀 ! (Parce l’année dernière, j’ai eu un petit peu froid…)

Ce qu’il faut savoir tout de suite avec le Parc Astérix, c’est qu’il ouvre bel et bien ses portes en hiver mais il ferme également certaines de ses attractions à cause du froid! Celles liées à l’eau, mais là je pense qu’on est tous d’accord…, et d’autres qui suite aux conditions climatiques (gel, neige…) ne peuvent pas fonctionner. C’est ainsi que lors de ma première visite le 04 janvier dernier, un de 2 grands manèges à sensations, le Goudurix (le Grand Huit qui nous renverse 7 fois la tête) était fermé. Heureusement que fonctionnait le Tonnerre de Zeus, l’autre attraction à sensation (le Grand Huit tout en bois qui vibre dans tous les sens!!!). Mais hier, à peine arrivés sur le parking qu’on nous informe que ce dernier ne tournera pas de la journée. HAAAAAAA! C’est en partie pour ce manège qu’on est venu!!!! Catastrophe…. Mais bon, bon gré mal gré, nous voilà partis à l’assaut du Parc.

Pour fêter les 20 ans du Parc, Astérix a revêtu son costume doré… bof bof, pour ma part, je préférais avant!

Nous avons commencé notre visite par le village gaulois, afin de le découvrir sous la neige.

Seul point négatif, le village n’était pas déneigé et c’est assez dangereux!

Après un tour dans le Transdémonium, le train fantôme qui fait tout sauf peur, Surprise!!! Le Goudurix fonctionnait! Mais après notre tour, il est tombé en panne…hihihihihi…. mais heureusement il a de nouveau fonctionné dans la journée!

Et comble du bonheur, dans l’après-midi, le Tonnerre de Zeus, a lui aussi été mis en service! En voilà une bonne journée!!!

Nous avons également assisté au spectacle la Trêve de Noël, spectacle sur glace auquel nous n’avions pas assisté la dernière fois. C’était très sympa, avec de bons numéros de patinage artistique et quelques-uns des personnages de la  bande dessinée.

Les Hispaniques!!! Olè!

Après nous être posés quelques temps au chaud afin de dévorer une pizza, nous sommes allés en croisière avec Epidemaïs, le marchand, afin de découvrir les différents personnages rencontrés tout au long des aventures d’Astérix… sous la neige!

Au gré de notre balade dans le Parc, nous avons eu la chance de pouvoir aller faire un petit coucou aux dauphins et surtout au jeune Galéo, qui est né cet été! Un super moment!

La journée est vite passée et c’est ainsi, que la nuit tombée, nous avons fait un ultime tour afin de profiter des illuminations du Parc.

Les brazzeros présents dans tout le Parc, pour pouvoir nous réchauffer

Nous avons passé une excellente journée, très revigorante vu le froid, mais vraiment excellente. Seuls points négatifs : quelques endroits n’étaient pas très bien déneigés en en conséquence dangereux; de plus, les spectacles proposés étaient les mêmes que l’an dernier… s’ils veulent que les gens reviennent régulièrement, il va peut-être falloir changer cela! Mais ça ne gâche pas tout le plaisir : on y retournera cet été pour profiter des attractions aquatiques!

Site officiel du Parc Astérix

 

Vent d’Est Vent d’Ouest 21 décembre 2009

Filed under: Lecture — lalydo @ 20:14
Tags: , , , , , ,

Vent d’Est Vent d’Ouest de Pearl Buck

Kwei-Lan est une jeune chinoise qui s’apprête à se marier selon les coutumes ancestrales. Elle ne connait pas son futur mari, avec lequel elle est fiancé depuis sa naissance. Lorsqu’elle se retrouve avec lui pour la première fois, c’est le choc. Ce jeune chinois revient de l’Occident où il a fait ses études de médecine. Loin des vieilles traditions, il lui apprend à bousculer les codes établis, ce qu’elle a bien du mal à faire. Parrallèlement, le frère de Kwei-Lan, parti aux Etats-Unis faire lui aussi ses études, revient marié à une jeune américaine, contre l’avis parental et la coutume qui le veut fiancé à une chinoise. C’est la rencontre entre l’Ouest et l’Est, un véritable choc des cultures.

C’est le premier roman de Pearl Buck, auteur américaine qui vécut une partie de sa vie en Chine. J’avais déjà lu 2 ouvrages de cet écrivain il y a presque une dizaine d’années, tous portés sur la Chine et quelle surprise pour moi de découvrir aujourd’hui qu’elle est en réalité américaine! Elle parle tellement bien de la Chine et de ses us et coutumes, que lors de mes premières lectures je l’ai cru chinoise. (Il faut dire que si je m’étais renseignée sur elle à l’époque… je l’aurais su 😉 !)

Ce roman situe son action dans les années 1930 et traite principalement du choc des cultures entre l’Occident et l’Orient. Traité sous forme de journal intime, ce livre raconte l’histoire d’une femme femme élevée dans la pure tradition chinoise, qui se retrouve confrontée lors de son mariage à un homme qui a passé quelques années en Occident. Cette jeune femme élevée pour être la servante de son mari, pour lui donné un héritier, fait face à des choses auxquelles elle n’a pas été préparée. Comme être l’égale de son mari par exemple. Au départ, elle réagit par servitude (c’est ce qu’une femme doit faire pour son mari) et peu à peu elle s’émancipe et fait les choses par envie (elle apprend beaucoup au contact de son mari) et surtout par amour, sentiment qu’elle découvre avec émerveillement. Elle se retrouve alors prise entre 2 feux : l’envie de s’émanciper et le respect dû à ses parents et donc aux traditions. C’est lorsque son frère revient marié à une américaine, qu’elle est le plus tiraillée. Car finalement bien que surprise par celle qu’elle appelle l’étrangère, elle finit par se prendre d’amitié pour elle, de voir l’amour qui existe entre eux, de comprendre que son frère veuille ne plus se marier dans les traditions. Mais à côté de cela, elle sait que ses parents attendent du fils héritier qu’il se montre digne de la famille, qu’il respecte ses engagements, et c’est vis à vis du respect parental, que parfois elle rejette l’étrangère.

Dans ce livre, on comprend bien que c’est la peur du nouveau, de l’inconnu qui la fait réagir de cette manière. Car finalement, épaulé par son mari, elle s’émancipe doucement, prend sa place auprès de son mari, affronte sa mère et défend son frère au nom de l’amour. Ce n’est pas un roman à l’eau de rose mais bien une prise de position quant à l’émancipation de la femme dans la société chinoise. Ce roman écrit en 1930, est toujours d’actualité concernant le choc des cultures entre l’Est et l’Ouest, le choc entre les générations et la place de la femme dans certaines sociétés… C’est un très beau livre sur la tolérance, sur l’apprentissage de l’autre qui finalement n’est jamais aussi éloigné de nous que l’on veut bien le croire…

 

IRM 20 décembre 2009

Filed under: musique — lalydo @ 18:49
Tags: , , , ,

IRM Charlotte Gainsbourg

C’est le troisième album de l’actrice/chanteuse après Charlotte For Ever (écrit et composé par son père) sorti en 1986 et 5:55 (écrit et composé entre autre par le groupe Air) sorti en 2006. Il n’aura fallu que 3 petites années à Charlotte Gainsbourg pour reprendre les chemins des studios d’enregistrement, pour mon plus grand bonheur!

J’avais déjà beaucoup aimé le précédent mais celui-ci je l’aime encore plus! Moins intimiste que 5:55, il propose des musiques et des sonorités plus gaies, plus entrainantes, avec un son assez proche des musiques des années 60/70. Elle chante également avec beaucoup de chœurs posés sur sa voix, ce qui fait renforce cette idée de musique plus ouverte, plus extravertie. Je trouve que ça lui va très bien loin de cette timidité que l’on veut toujours lui coller à la peau, alors qu’elle est capable dans ses rôles de tout jouer. Et en musique, elle nous surprend aussi avec ce nouvel album.

Il se nomme IRM, car il a été réalisé après l’accident vasculaire cérébral dont elle a été victime en 2007, suite à un accident de jet-ski. Les sons qu’elle entendait dans la cabine d’IRM l’ont inspiré et c’est à la suite de cet évènement qu’elle a travaillé aux Etats-Unis avec Beck sur cet album. Il a été confectionné en 2 temps, entre 2 tournages plus ou moins éprouvants et du coup cela donne des chansons assez différentes au niveau de l’ambiance, parfois plus sombres et parfois plus pops. De plus, elle chante avec une voix plus grave que dans ses albums précédents et cela apporte une nouvelle dimension à sa voix que je trouve plus mature. Comme sur 5:55, elle chante la plupart des titres en anglais car, comme elle le dit elle-même : « J’ai du mal à me dire que je vais chanter en français sans faire référence à mon père ». Pour ma part, cela m’est égal, je suis fan!

Je ne parlerais pas du premier album que je connais pas, mais en tous les cas entre les 2 derniers, il y a beaucoup de changements, elle ne s’enferme pas dans un style, elle est capable de surprendre et ceci très agréablement. Ce nouvel album est vraiment une réussite et très bonne surprise. On l’apprécie encore plus après plusieurs écoutes. Très relaxant, je l’écoute le soir en bouquinant pour me détendre! Un album que je conseille vivement!

A voir, son site officiel.

 

Bienvenue la Neige! 17 décembre 2009

Filed under: Vie quotidienne — lalydo @ 13:26
Tags: , , , ,

Ça y est, c’est l’hiver! Avec quelques petits jours d’avance sur le calendrier mais bon, on ne lui en veut pas! Ça sent bon Noël qui arrive! Bienvenue à toi Madame la Neige!

Pendant que certains restent bien au chaud sous la couette, d’autres sortent s’amuser… La neige a un effet euphorisant sur mon chat…..

 

En attendant… Alice au Pays des Merveilles 16 décembre 2009

Filed under: Cinéma — lalydo @ 22:43
Tags: , , ,

Oh lalalalalalala…. J’ai hâte!!!!!

J’adore Tim Burton et à voir cette nouvelle bande annonce, cela prévoit d’être MERVEILLEUX!!!!

Vivement le 07 Avril 2010!!!!

 

Safari 15 décembre 2009

Filed under: Cinéma — lalydo @ 13:49
Tags: , , , , ,

Safari

Richard Dacier organise des safaris en Afrique du Sud. Mais cela fait 30 ans qu’il n’a pas mis les pieds dans la brousse. Suite à une grosse perte d’argent au poker, il est contraint par son créancier, d’emmener 6 touristes à travers la savane, sous peine de ne jamais revoir son collègue. C’est alors que s’enchainent les situations burlesques.

Bon, autant vous prévenir tout de suite : ce n’est pas la comédie de l’année. Si j’ai vu ce film, c’est tout d’abord pour le duo Kad et Olivier, dont je suis une très grande fan. Après avoir vu la première réalisation d’Olivier Baroux (Ce soir je dors chez toi), je savais que l’on serait loin de l’esprit du duo au temps de Comédie et de La Grosse Émission. Il ne cherche pas à se défaire de cette image mais va plutôt réaliser des choses qui sont peut être actuellement plus proches de lui. De la même manière que Kad ne fait pas que de la comédie, comme dans l’excellent Je vais bien, ne t’en fais pas.

En tant que grande fan, je ne me plie pas autant de rire que devant Mais qui à tué Paméla Rose, leur premier film ou devant tous leurs sketches. Mais pour autant, j’ai passé un très bon moment. Il y avait de très bons gags, de très bons acteurs notamment Kad, l’excellent Lionel Abelanski et le très très bon Omar Sy (à mourir de rire en soldat africain avec un accent québécois…!!!). Il y a quelques petites choses qui m’ont fait beaucoup rire, mais qui forcément ne peuvent pas faire rire tout le monde. Première chose’, le personnage joué par Lionel Abelanski est fou amoureux de sa ville (c’est déjà un peu bizarre) et cette ville c’est…. Beauvais!!!! Étant originaire de cette ville, je peux bien entendu vous certifié qu’il n’y pas de quoi en faire un foin!!! Mais à chaque fois qu’il parlait de Beauvais, du coup, j’étais morte de rire!!! Et la deuxième chose, et là il faut connaitre un peu Kad, c’est le futur hymne national du Mozambique :  « I Believe I Can Fly« …. chanson qui surtout l’hymne de Kad! Et là, forcément c’est très très très drôle!

Je trouve que l’on retrouve bien la complicité qui unie les 2 compères dans ce film. C’était un bon moment de détente, pas prise de tête, j’ai été moins déçue que j’aurais cru mais pour autant, ce n’est pas une comédie qui restera culte pour moi. A voir avant tout pour Kad et O!

Safari

Année de production : 2008

Pays de production : France

Réalisateur : Olivier Baroux

Acteurs : Kad Merad (Richard Dacier) – Lionel Abelanski (Benoit) – Valérie Benguigui (Magalie) – Guy Lecluyse (Bertrand) – Frédérique Bel (Fabienne) – David Saracino (Rémi) – Nicolas Marié (M. Charles) – Omar Sy (le putscheur) – Yannick Noah (Sagha)

 

Le Liseur 10 décembre 2009

Filed under: Lecture — lalydo @ 13:22
Tags: , , , ,

Le liseur de Bernhard Schlink

Les Années 1950. Michaël a 15 ans lorqu’il rencontre Hanna, 35 ans. Ils deviennent amants. Au fil de leurs rencontres clandestines, Michaël fait la lecture à sa maitresse. Imprévisible et mystérieuse, celle-ci disparait brusquement un beau jour d’été, laissant le jeune amant en proie à de multiples questions. Ce n’est que 7 ans plus tard, alors que Michaël assiste à un procès dans le cadre de ses études de droits, qu’il la revoit, assise sur le banc des accusés avec 4 autres femmes. Elles sont soupçonnées d’avoir été gardiennes dans des camps de concentration et d’avoir causé la mort de centaines de femmes. Hanna se défend très mal face au juge et est condamnée à la prison à perpétuité. Il est révélé pendant le procès, qu’Hanna se faisait faire la lecture par les prisonnières et c’est alors que Michaël découvre son lourd secret. Jusqu’à sa mort, l’ancien amant continuera de faire la lecture à celle qu’il a jadis aimé.

Cette année, volontairement ou non, je suis dans ma période Holocauste. Après avoir lu Le Rapport de Brodeck, relu Si c’est un Homme et vu Apocalypse, me voici donc avec Le Liseur. Il est vrai que c’est une période qui m’a toujours fortement intéressé, mais là je bats des records!!! Ce livre ne traite pas directement des camps de concentration, puisque l’action se déroule après la guerre et évoque un des nombreux procès qui suivirent.

Sur fond de procès nazi, l’auteur nous raconte l’histoire d’amour entre un jeune homme et une femme plus âgée. Alors que Michaël se lance corps et âme dans cette première relation amoureuse, Hanna reste évasive quant à sa vie passée, ne se confie jamais à lui et surtout reste imprévisible dans ses réactions. Lorsqu’elle le quitte sans un mot, Michaël reste profondément marqué par cette relation et surtout par cette rupture. Alors qu’il est passé à autre chose depuis des années, le destin met de nouveau Hanna sur sa route. C’est alors qu’il découvre qu’elle était gardienne dans les camps de concentration et qu’elle se faisait faire la lecture par les prisonnières. Il comprend alors son secret. A chacune des ses révélations importantes, Michaël arrive à mieux comprendre et à apporter des réponses aux questions laissées en suspens depuis le départ d’Hanna.

Ce livre soulève des questions importantes sur la culpabilité, le droit, la honte, le secret, le poids du passé, la responsablilité personnelle… mais n’apporte pas de réponses. A chacun, comme Michaël de se poser ces questions et d’y apporter ses propres réponses. On découvre les choses en même temps que le narrateur, on se pose les mêmes questions, on est confronté aux mêmes dilemmes. Je trouve très intelligent de la part de l’auteur de ne pas donner de réponses toutes faites, car il n’en existe pas. Chacun peut penser ce qu’il veut, prendre le parti ou non d’Hanna. C’est ce qui fait la force du roman : chacun avec son vécu, ses idées et son ressenti comprendra et verra dans ce livre ce qu’il a envie d’y voir. Mais il pose une question essentielle sur le jugement que l’on fait d’autrui. Michaël n’est pas trop dur avec Hanna malgré son passé nazi. Il voit en elle la femme qu’il a aimé quelques années auparavant. Et nous dans la même situation, que ferions nous? Jugerions- nous cette personne sans appel? Nous fierions-nous à ce que nous connaissons d’elle en laissant de côté le passé? Comprendrions-nous cette personne? Pour ma part, je pense que tant que l’on a pas été dans cette situation précise, nous ne pouvons pas savoir ce que nous aurions fait à cette place là. C’est pour cela que pour terminer mon article je vous mets en extrait la chanson de Frédéricks, Goldman,  Jones, Né en 17 à Lidenstadt, qui pour ma part résume bien ce que j’ai ressenti en lisant ce livre :

Et si j’étais né en 17 à Leidenstadt
Sur les ruines d’un champ de bataille
Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens
Si j’avais été allemand ?

Bercé d’humiliation, de haine et d’ignorance
Nourri de rêves de revanche
Aurais-je été de ces improbables consciences
Larmes au milieu d’un torrent

 

Nouveau! 6 décembre 2009

Filed under: Cinéma,Lecture — lalydo @ 20:14
Tags: , , ,

J’ai créé, pour les anciens et prochains articles, un système de notation. Cela de 0 à4 fleurs, afin d’appuyer encore plus ma critique.

J’ai d’ores et déjà mis à jour mes anciens articles avec cette notation.

A bientôt pour de nouveaux articles!